Centre-Ouest : Le ministre Sorgho sur les traces des réalisations du Projet d’urgence du développement territorial et de résilience

Le ministre des Infrastructures, Adama Luc Sorgho, a visité un pont construit dans le village de Sisséné, à 17 km de Koudougou, dans le Centre-Ouest du Burkina Faso, le 20 janvier 2024. Cette réalisation entre dans le cadre du Projet d’urgence du développement territorial et de résilience (PUDTR).

Sur place, accompagné de sa délégation et des habitants locaux, Adama Luc Sorgho a examiné l’infrastructure. Mathieu Lompo, Directeur général de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (Agetib), a expliqué au ministre que ce pont remplace un radier difficile à traverser pendant la saison des pluies.

Il a également informé que l’entreprise Bâtiments-travaux-publics-maintenance (BTM) en charge des travaux, a terminé l’infrastructure avant le délai prévu. Les travaux ont commencé début novembre 2023 avec une échéance de 6 mois, soit fin mars 2024.

Ces régions attendent ces ouvrages depuis près de 10 ans pour la plupart

Adama Luc Sorgho a félicité l’entreprise pour avoir respecté les délais. « Pour une fois, nous constatons que les travaux ont été menés à terme. Je suis vraiment très satisfait », a-t-il déclaré.

Par la suite, le Directeur général de l’Agetib a mentionné que la même entreprise a aussi achevé un pont similaire à Koné, à 24 km de Koudougou, dans les délais impartis. « Ces deux ouvrages contribuent à relier les villages de cette région », a-t-il ajouté.

Koudougou François Ramdé, originaire de Sisséné, a exprimé sa gratitude envers les autorités pour cette infrastructure qui soulage les habitants.

La réalisation de ces ouvrages, selon Mathieu Lompo, Directeur général de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina, s’inscrit dans le Projet d’urgence du développement territorial et de résilience (PUDTR). Ce projet prévoit la construction de 36 ouvrages à l’échelle nationale, dont 17 dans le Centre-Ouest. « Ces régions attendent ces ouvrages depuis près de 10 ans pour la plupart », a-t-il souligné.

Lire ➡️ Tronçon Sakoinsé-Koudougou : Le ministre Sorgho s’enquiert de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation

Sur les 36 ouvrages prévus, 21 ont été achevés et 15 sont en cours de réalisation, selon Mathieu Lompo. « Il est important de noter que ces 36 ouvrages permettront de réhabiliter ou de relier 600 km de routes intercommunales ou interurbaines, offrant ainsi une mobilité totale à plus de 600 000 personnes », a-t-il conclu.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page