Nuits des Galian 2024 : Le média en ligne Faso7 remporte trois prix

Les rideaux de la 27e édition des prix Galian se sont refermés, le vendredi 14 juin 2024 au CENASA à Ouagadougou. Au total, ce sont 21 prix officiels et 23 prix spéciaux qui ont été décernés à des journalistes qui se sont démarqués par leurs productions journalistiques. 

Pour le compte de l’édition 2024 des prix Galian, trois prix ont été décernés à des journalistes du média en ligne Faso7. Dans la catégorie prix spécial du fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF), genre reportage, le premier prix à été décerné à Amadou Zeba, rédacteur en chef du média, pour son œuvre intitulé « Élèves déplacés internes à Ouahigouya : Silencieuses victimes résilientes ». 

Dans la catégorie, prix officiels, Basile Sama a décroché le trophée du Galian du meilleur portrait en presse en ligne. Alice Thiombiano avec son reportage intitulé « Burkina Faso : Une mission avec la compagnie Wagner dans le centre nord », a quant à elle remporté le prix spécial de la Présidence du Faso, un prix qui a été instauré pour la première fois dans le palmarès des Galian.

A écouter les lauréats, tous ces prix sont à mettre à l’actif du travail en équipe et de l’accompagnement reçu au sein du média Faso7. Loin de s’imaginer que leur travail, abattu au quotidien, était suivi de près, Alice Thiombiano et Basile Sama disent mettre les bouchés doubles pour parfaire la suite.

« Je me disais que je faisais mon travail. Mais je ne savais pas que c’était une grande contribution dans la reconquête du territoire national. Donc recevoir ce prix, c’est vraiment une grande joie », a confié Alice Thiombiano.

L’une des innovations majeures enregistrée à cette nuit des Galian est l’entrée en lice du prix dénommé Galian Kids. Au nombre de trois prix à cette édition, ce prix vise à promouvoir l’excellence et le développement de l’esprit critique au sein des plus jeunes. A côté de ce prix, deux Galian d’honneur ont été également décernés à Pierre Ouédraogo, journaliste en langue nationale mooré et Philippe Kahoun, technicien et ancien directeur technique de la société burkinabè de télédiffusion (SBT).

Les lauréats du prix Galian 2024 en compagnie des officiels de la cérémonie-©Faso7

Le super Galian 2024 est resté sans propriétaire. Aucun des journalistes ayant postulé n’a réussi à obtenir une moyenne supérieure à 17/20, moyenne nécessaire pour l’obtention d’un Super Galian.

« Pour cette 27e édition, le super Galian est infructueux. Il nous a été expliqué que pour avoir le super Galian, il doit avoir la moyenne au-dessus de 17/20 et que pour cette édition aucun journaliste n’a obtenu cette moyenne. La villa est pour la 28e édition », a déclaré le patron de la cérémonie, Ousmane Bougouma, président de l’Assemblée législative de transition.

Selon Jean-Emmanuel Ouédraogo, ministre en charge de la communication, le nombre d’œuvres journalistiques reçues pour les Galian 2024 est chiffré à 287, dont 94 œuvres dans la catégorie presse écrite, 114 dans la catégorie radiodiffusion sonore et télévisuelle en langue française. Les œuvres de la presse en ligne reçues étaient au nombre de 60 contrairement à la catégorie langues nationales qui a enregistré 28 œuvres.

Cheick Habib Désiré BAYILI 

Faso7 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page