Ouagadougou : Le « Zilikr-maongo » effectué pour exprimer la gratitude des vivants aux ancêtres

La Famille de « Sankuy », responsable des lieux sacrés du royaume de Ouagadougou a animé une conférence de presse ce samdi 3 décembre 2022, à Ouagadougou. Il était question pour les membres de cette famille de faire l’historique du « sankuy » et le point des pratiques culturelles de « Zilikr-maongo » c’est-à-dire les rites après la saison pluvieuse de l’année 2022.

Depuis 2006, la Famille de « Sankuy », fait des rites sur les lieux sacrés du royaume de Ouagadougou chaque année, après 100 ans d’absence. Ces lieux relèvent du territoire de Sankuy Naaba et consiste à la réhabilitation et à la restitution des pratiques culturelles de « sankuy ».

« Le chef de Sankuy est celui-là qui est le détenteur de l’autorité traditionnelle pour officier sur les différents lieux sacrés de Ouagadougou. (…) Sankuy, c’est la déformation de ‘’Sonko’’, de ‘’Sonkin’’ qui se retrouve à être le lieu où le responsable du lieu sacré de Ouagadougou a préparé le premier Mogho Naaba pour qu’il aille installer son palais. C’est un lieu extrêmement important », a expliqué Paul-Victor Guetin, Conseiller spécial de Sankuy Naaba.

Selon Paul-Victor Guetin, ce sont les difficultés humaines qui ont causé la suspension des rites de « Sankuy », deuxième lieu sacré après « Komberpademda« .

Un grand projet au tour du site de komberpademda

A en croire Paul-Victor Guetin, des rites ont été faits sur les lieux sacrés des sites de « Sankuy » lors de la cérémonie de « zilikr-maongo », survenue le 2 décembre. Il s’agit de Tang zugu dans l’enceinte de la prémature ; sankuy au niveau de l’aéroport international de Ouagadougou ; pazeed saaga ; kieglse ; nayir kudre au sein de l’institut français ; komberpademda ainsi que bien d’autres sites et d’autres lieux tenus secrets par certaines familles.

Selon ses dires, le but est d’exprimer la gratitude des vivants à l’endroit des ancêtres pour ce que la saison hivernale a été, et de demander également leur protection contre les intempéries et toutes les sortes de maladies.

Il faut noter que la Famille de « Sankuy », responsable des lieux sacrés du royaume de Ouagadougou envisage restaurer les sites qui concernent les lieux sacrés de sankuy dans le but de les rendre visibles, de les viabiliser et de les pérenniser.

« Il y a un projet pharaonique au tour du site komberpademda qui prévoit quelque chose de très magnifique », a fait savoir Paul-Victor Guetin.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page