CDP : Blaise Compaoré convoque un congrès, Eddie Komboïgo conteste

Blaise Compaoré, Président d’honneur du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), en exil en Côte d’ivoire depuis 2014, a, dans une lettre datant du 21 juin 2022, décidé de convoquer un congrès au regard des « difficultés rencontrées dans le fonctionnement du parti ». Mais cette missive et son contenu ont été contestés par l’actuel Président du CDP, Eddie Komboïgo.

Dans la lettre de Blaise Compaoré dont Faso7 a eu copie, le Président d’honneur du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a expliqué que la convocation du congrès fait suite « aux manquements graves » qu’il a constatés.

« Ce congrès sera l’occasion de rassembler tous les militants actifs et tous ceux qui se sont mis en réserve afin de relancer les activités du parti », peut-on lire dans la lettre signée par Blaise Compaoré. Il y précise par ailleurs que les modalités de la tenue de ce congrès seront notifiées à Eddie Komboïgo, « en temps opportun ».

…missive de Blaise Compaoré, reçue via « WhatsApp » et « envoyée par Emile Kaboré »

Mais cette missive de Blaise Compaoré, reçue via « WhatsApp » et « envoyée par Emile Kaboré » qui n’est pas militant du CDP selon Eddie Komboïgo, a été contestée tant dans la forme que dans le fond par l’actuel Président du CDP, Eddie Komboïgo, dans une réponse datant du 24 juin 2022.

Ainsi, Eddie Komboïgo a contesté l’authenticité de la lettre de Blaise Compaoré, notamment la signature de l’ancien président qu’il a qualifiée « d’imitation grossière ». Aussi, Eddie Komboïgo a précisé que le CDP est en règle vis-à-vis de l’administration burkinabè.

« Les changements survenus dans l’administration et la direction ainsi que les modifications apportées aux statuts et règlement intérieur ont été portés à la connaissance du Ministre chargé des libertés publiques », lit-on dans la réponse d’Eddie Komboïgo adressée à Blaise Compaoré.

Lire ➡️ Burkina Faso : Le congrès du CDP retire à Blaise Compaoré ses attributions

Par ailleurs, du pouvoir accordé au Président d’honneur pour convoquer un congrès, Eddie Komboïgo a répondu en indiquant que le 8e congrès ordinaire a « abrogé » cette « résolution ». « Vous ne pouvez donc plus convoquer un congrès du CDP », a fait savoir Eddie Komboïgo.

En rappel, depuis le dernier congrès du CDP, Achille Tapsoba, cadre de ce parti, est rentré en ‘’conflit’’ avec Eddie Komboïgo créant ainsi deux parties dans le parti.

Lire ➡️ Burkina Faso : Le CDP renouvelle ses instances dans un climat tendu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page