Lutte contre le terrorisme au Burkina Faso : Interdiction de circulation d’engins motorisés dans 8 régions

Face à la presse ce vendredi 24 juin 2022, le commandant du Commandement des opérations du théâtre national, Lieutenant-colonel Didier Yves Bamouni, a annoncé l’interdiction de circulation des engins motorisés dans huit régions du Burkina Faso, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

« Il est décidé d’interdire pendant une période de 3 mois, la circulation de moto de type Aloba, Sanili, Fortune ainsi que les tricycles à usage de transport de passagers dans les zones à fort défi sécuritaire », a déclaré le Commandant du Commandement des opérations du théâtre national, le Lieutenant-colonel Didier Yves Bamouni.

Ce sont huit régions admiratives qui sont concernées par cette décision.

Il s’agit des Régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Centre-Est, du Centre-Nord, de l’Est, des Hauts-Bassins, du Nord et du Sahel.

Les communes, les provinces et les villages concernés par la décision d’interdiction de circulation d’engins motorisés, seront précisés par les autorités locales compétentes.

« Dès la prise de cette mesure, les contrevenants s’exposeront aux risques liés aux opérations militaires », a déclaré le Lieutenant-colonel Didier Yves Bamouni.

Pour ce qui est des zones d’intérêt militaire délimitées lors du dernier Conseil supérieur de la défense nationale, le Commandant du Commandement des opérations du théâtre national a indiqué qu’un délai de 14 jours sera accordé aux populations pour quitter ces zones en question.

« Face à une hybridité de la menace, il est très important de distinguer les amis des ennemis », a-t-il laissé entendre.

Suivre le direct ici👇🏿

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page