Burkina Faso : Un Dozo tué suite à une altercation avec des FDS à Diarkadougou

Un Dozo a été tué le 24 mai 2022 par un tir de sommation à Diarkadougou, à une quarantaine de kilomètres de Diébougou, dans la Région du Sud-Ouest, des suites d’une incompréhension avec des Forces de défense et de sécurité (FDS), sur un site aurifère, a informé l’Agence d’information du Burkina (AIB), ce 25 mai 2022.

Les FDS en question étaient en patrouille en tenue civile sur le site aurifère, lorsqu’elles ont été considérées par des dozos comme étant des Hommes armés non identifiés (HANI).

« Malgré les documents présentés par les FDS pour s’identifier, certains dozos sont restés sceptiques et ont voulu coûte que coûte désarmer les FDS », selon l’AIB.

Cette incompréhension a occasionné une altercation entre les deux groupes et un dozo a été mortellement atteint lors des tirs de sommation, à en croire l’AIB.

En rappel, les Dozos sont une confrérie de chasseurs présente dans la plupart des pays de l’Afrique de l’Ouest et ailleurs. Au Burkina Faso, ils participent à la lutte contre l’insécurité.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page