Sandaogo Damiba : « Ce qui s’est passé à Bourzanga montre que l’ennemi n’est supérieur nullement à nous »

Le Président burkinabè  Sandaogo Damiba s’est rendu le 22 mai 2022 à Bourzanga dans le Centre-Nord. Il est allé saluer la bravoure des soldats du détachement militaire qui ont résisté face à une attaque d’envergure de groupes armés le 21 mai 2022

 

« Nous sommes venus ce matin après l’attaque qui a eu lieu ici hier pour vous témoigner, au nom du gouvernement et de l’ensemble du pays, la satisfaction et la reconnaissance envers l’ensemble du personnel de votre Détachement », a déclaré le Président du Faso.

Pour rendre hommage aux Hommes du lieutenant Assoumani Béogo, le détachement militaire a été décoré de la Croix du Combattant. Le Chef de l’Etat a invité les soldats à rester « alertes et déterminés » dans la lutte contre le terrorisme. A ce propos, il a réitéré son appel au dialogue.  « Nous tendons les bras à ceux qui veulent abandonner le combat », a-t-il déclaré.

Mais quant à ceux qui font le choix de continuer à croiser le fer, Sandaogo Damiba a prévenu que « ce qui s’est passé ici hier Bourzanga montre que l’ennemi n’est supérieur nullement à nous », et qu’ils seront donc combattus.

Pour rappel, une attaque menée par plus de 200 combattants a visé le détachement militaire de Bourzanga. Les soldats ont tenu leurs positions jusqu’à l’arrivée des forces aériennes, mettant en déroute les assaillants. Plus d’une quarantaine a été tuée, selon le dernier bilan, et du matériel récupéré. 5 soldats sont tombés et 10 ont été blessés.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page