Procès Thomas Sankara: Gilbert Diendéré attaque l’Agent judiciaire de l’Etat pour diffamation

Avant que le Juge Urbain Méda ne procède à la clôture des débats le vendredi 25 mars dans la soirée, l’Agent judicaire de l’Etat (AJE) a pris la parole pour soigner les intérêts de l’Etat. Cité comme civilement responsable dans ce procès, l’Etat est appelé à répondre en cas d’insolvabilité des accusés dans le cadre des demandes de dommages et intérêts.

A écouter l’AJE, « aucunement les accusés ne sont insolvables ». Pour preuve, il avance que certains accusés ont assez de biens pour répondre aux demandes des parties civiles. Pour exemple, l’AJE rapporte que Blaise Compaoré est « propriétaire de plusieurs » terrains dont « un parc animalier ».

D’un autre accusé, Gilbert Diendéré, l’AJE explique que selon des coupures de journaux, Gilbert Diendéré a passé « 17 ans » sans toucher son salaire régulièrement viré dans une banque. Aussi, la banque a remercié son client en lui offrant « un véhicule neuf », ajoute l’AJE.

Ainsi, l’AJE a demandé de mettre l’Etat burkinabè hors de cause en ne le désignant pas comme le « garant de l’exécution » en cas de demande de dommages et intérêts des parties civiles.

A la suite de l’AJE, le juge Urbain Meda a donné la parole aux accusés afin que chacun livre son dernier mot dans le cadre de sa défense. Tout à tour, chaque accusé s’est exprimé.

C’est Gilbert Diendéré qui, durant près d’une trentaine de minutes, a été le dernier à prendre la parole. D’office, il a fait savoir « officiellement » qu’il porte plainte contre l’AJE « pour diffamation » et a demandé séance tenante à ses avocats de prendre les dispositions pour suite à donner à cette nouvelle affaire.

Réfutant les faits à lui imputés par l’AJE, Gilbert Diendéré a fait savoir que depuis son retour de sa formation en 1982, son salaire a été régulièrement viré à la, « la Banque internationale de la Volta où un certain Roch Marc Christian Kaboré était Directeur et jusqu’aujourd’hui », même si la banque a changé de nom, son salaire y est toujours viré.

Pour lire le récapitulatif du procès, cliquez ici

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page