Cyber escroquerie : Coûteux amour à distance

La Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité (BCLCC) a mis fin aux activités d’un présumé cyber délinquant, spécialisé dans l’escroquerie sentimentale. Le brigand a été présenté ce mercredi 2 février 2022.

Opérant avec son acolyte « Maguy » résidant dans un pays voisin, le présumé cyber escroc  G.M. usait de diverses  astuces pour venir à bout des victimes. Maguy se faisait passer sur le réseau social facebook pour une femme blanche à travers un faux profil.  Pour appâter ses victimes,  elle envoyait des demandes d’amitié à ses cibles. Une fois l’invitation acceptée, elle  nouait une relation d’amour avec sa victime. Au cours de cette relation amoureuse à distance, elle prétextait plusieurs difficultés afin de bénéficier d’avantages financiers de la part de son « amant virtuel ».

G.M, lui rassurait la victime en témoignant comme étant le bailleur ou un proche de sa famille afin d’aider son acolyte à encaisser l’argent.  Une fois l’argent reçu, « Maguy » le transférait à G.M résidant au Burkina Faso pour les retraits dans les bureaux de change de la place. Le butin lui est retourné moyennant une commission qui varie entre « 50.000 à 100.000 FCFA sur chaque forfait d’une valeur de deux cent cinquante (250) euros ».  

Le préjudice  causé par ces derniers  est évalué à dix-neuf mille (19 000) Euros soit environ douze millions quatre cent quarante-cinq mille (12 445 000) francs CFA.  G.M. a été déféré devant le parquet pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

La BCLCC une fois de plus a salué la collaboration de la population ayant permis l’interpellation de ce cyber délinquant. Elle a appelé les internautes à signaler les arnaques  et les cas suspects à travers les adresses cybercrime@securite.gov.bf ou au (+226)25 39 58 42.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page