Région du Sahel : Les sites d’orpaillage fermés, les engins à 2 et 3 roues interdits de circuler (Gouverneur)

Le colonel-major Salfo Kaboré, Gouverneur de la région du Sahel a décidé de la fermeture formelle de tous les sites aurifères artisanaux sur toute l’étendue du territoire des provinces de l’Oudalan et du Yagha, à partir de ce lundi 07 juin 2021 à 24 heures jusqu’à nouvel ordre. Il a également décidé de l’interdiction de la circulation des engins à deux et à trois roues dans certaines localités de sa Région.

Dans un communiqué dont une copie est parvenue à Faso7, le Gouverneur de la Région du Sahel, le colonel-major Salfo Kaboré, a annoncé la fermeture de tous les sites aurifères artisanaux de la province du Yagha ainsi que ceux de la province de l’Oudalan.

Non seulement les sites d’orpaillage de ces deux provinces sont fermés mais également toutes les activités liées à l’exploitation de l’or y sont suspendues. Les acteurs sont invités à quitter les lieux avant l’entrée en vigueur de cette décision notamment ce 07 juin 2021.

Par ailleurs, le Gouverneur à décidé de l’interdiction de la circulation des engins à deux roues (motocyclettes et cyclomoteurs) et à trois roues (tricycles) sur une partie de la Région du Sahel, ce à partir de ce 07 juin 2021 également jusqu’à nouvel ordre.

Toutes les localités de la province du Yagha sont concernées par cette décision d’interdiction de circulation des engins à deux et à trois roues.

Dans la province de l’Ouadalan, les localités concernées sont les communes de Deou, Markoye, Oursi et Tin akof.

Au niveau de la province du Seno, il s’agit des communes de Falagountou et de Seytenga.

Enfin dans la province du Soum, les communes concernées sont celles de Baraboulé, de Diguel, de Koutougou et de Nassoumbou.

La Région du Sahel du Burkina Faso fait face depuis plusieurs années aux attaques menées par des groupes armés terroristes. En rappel, plus de 130 civils ont été tués à Solhan dans la province du Yagha, ce 05 juin 2021. Ce bilan est le plus lourd, jamais enregistré par le pays depuis le début des attaques terroristes en 2015.

Lire?Burkina Faso : Une centaine de civils tués dans le Nord

      ?Tueries de Solhan : Des blessés évacués à Dori

      ?Burkina Faso : Deuil national de 72 heures décrété après la tuerie d’une centaine de civils au Nord

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page