Burkina : Quelle est la contribution du cinéma à l’effort de guerre ?

Le Burkina est en guerre. C’est une lapalissade. Tous les Burkinabè doivent donc contribuer à cet effort.

Tous les compartiments du pays également. Mais quelle est la part du secteur cinématographique ?

La musique tente de s’acquitter de sa contribution. Galettes musicales de sensibilisation et d’exhortation des forces armées pavoisent déjà les bacs à disque.

Mais le cinéma burkinabè reste à la traîne. Pour le moment, les salles obscures parlent toujours des thèmes favoris du cinéma burkinabè : histoires d’amour, de méchanceté et autres. Nulle mention pour le moment à la guerre qui frappe le pays de tous les côtés.

Or, le cinéma a toujours joué un rôle essentiel dans les guerres depuis l’histoire du monde où les images animées sont nées.

Ceci est donc un appel du pied aux acteurs du domaine. Il est temps que le cinéma parle de qui agresse le Burkina et de la façon rêvée dont on pourrait se débarrasser de ce nouveau phénomène.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page