Coopération : Des stagiaires militaires maliens en immersion au sein de l’armée burkinabè

Les stagiaires militaires de l’École nationale Koulikoro du Mali sont au Burkina Faso pour un voyage d’études. Ils se sont rendus ce mardi 2 juillet 2024, au Centre intégré des opérations (CIO) pour échanger avec les Forces Armées Burkinabè.

En vue de permettre aux stagiaires militaires de l’École nationale Koulikoro du Mali de faire une immersion au sein des Forces Armées Burkinabè et de partager leurs expériences, un voyage d’études a été organisé avec pour choix de pays, le Burkina Faso.

Ce voyage d’études est placé sous le thème, « Renforcement d’une alliance sahélienne basée sur une vision commune en mettant un accent sur les défis transfrontaliers ».

Selon le chef de la délégation, le Général de Brigade Moussa Yoro Kanté, directeur des écoles militaires des Forces Armées Maliennes, ce voyage d’études de l’école d’état-major national s’inscrit dans l’objectif de compléter le cursus de formation des jeunes cadres de cette année.

Le choix du Burkina s’explique par plusieurs raisons, selon lui. « D’abord, c’est un pays frère et ami. C’est un allié de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) et nous partageons à peu près les mêmes menaces et les mêmes activités que nous menons », a-t-il relevé.

La délégation est conduite par le Général de Brigade Moussa Yoro Kanté, directeur des écoles militaires des Forces Armées Maliennes.

De son avis, leur voyage pour voir le Burkina Faso et les actions de leurs camarades des forces armées est important à plus d’un titre.

 « Ça leur permet de sortir des documents. Ils ont passé toute l’année à voir tout ce que nous faisons au Mali. Ça leur permet de voir ce que nos camarades sont en train de faire au Burkina et de s’inspirer de cela », a expliqué le Général de Brigade Moussa Yoro Kanté.  

Cette délégation est composée de 27 membres, dont 20 stagiaires et 7 personnels de soutien.  Ces stagiaires avec des grades de Capitaine et de Commandant sont composés de douze Maliens, dont un personnel féminin, deux Burkinabè, un Sénégalais, un Tchadien, un Béninois, un Camerounais, un Nigérien et un de la Guinée Conakry.

« Cela avait pour but de permettre aux stagiaires de voir la manière concrète dont les forces armées burkinabè sont en train de conduire les opérations » -©Faso7 (Général de Brigade Moussa Yoro Kanté).

Il s’est également agi pour ces stagiaires de s’imprégner de l’expérience des Forces Armées Nationales, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Ils ont bénéficié d’un briefing au Centre Intégré des Opérations. « Cela avait pour but de permettre aux stagiaires de voir la manière concrète dont les forces armées burkinabè sont en train de conduire les opérations et nous en avons tiré beaucoup de leçons. Il y a beaucoup de choses à apprendre et j’espère que les stagiaires, en sortant d’ici, verront une autre façon de faire et pourront avoir un œil neuf par rapport à ce qu’ils sont appelés à faire dès qu’ils sortiront de l’école », a déclaré le Général de Brigade Moussa Yoro Kanté.

Leur séjour se tient du 1er au 7 juillet 2024. Entre autres activités, la délégation malienne va effectuer des visites à Pô, au Prytanée Militaire du Kadiogo, sur les sites touristiques et dans les sociétés industrielles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page