Lutte contre le terrorisme : Le président du Faso dote l’armée de matériel militaire

Le ministre de la Défense, le Général de Brigade, Kassoum Coulibaly, a reçu ce jeudi 6 juin 2024, des mains du Président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré, un lot de matériel militaire destinés aux Forces de défense et de sécurité, engagées sur le front de la guerre contre le terrorisme.

Ce matériel est composé de blindés de combat à l’épreuve des engins explosifs improvisés, de l’armement, des minutions, et des engins de travaux de génie militaire notamment des excavatrices, des porte-camions, et de citernes.

Ce matériel acquis vient renforcer les capacités opérationnelles des Forces combattantes sur le terrain. « Prenez le temps nécessaire pour former les équipages pour qu’ils puissent être assez bien drillés pour l’emploi efficace de ces matériels. Retenez que nous sommes dans un monde de prédation et pour avoir la paix, il faut faire la guerre. Donc, faites la guerre », a dit  le Capitaine Ibrahim Traoré au ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Brigade Kassoum Coulibaly.

« Prenez le temps nécessaire pour former les équipages », le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré au Ministre de la Défense, le Général de Brigade, Kassoum Coulibaly.

Ayant reçu les clés de ces engins tactiques et de combat, le ministre chargé de la Défense a, au nom des Forces combattantes, remercié le Chef de l’Etat pour les efforts consentis dans l’acquisition des équipements.

De son avis, ce lot de matériels représente la première livraison d’une commande globale de quatre lots. Il va appuyer les unités de terrain et le génie militaire pour la fortification des camps.

Le ministre a annoncé qu’une partie du matériel destiné au génie militaire est déjà déployée sur le terrain. Il a aussi remercié le peuple burkinabè pour les efforts financiers importants qui ont permis l’acquisition du matériel qui accompagne la reconquête du territoire national.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page