Mise à disposition des tracteurs dans le cadre de l’offensive agropastorale et halieutique et de l’initiative présidentielle

  • MECANISME DE DEPLOIEMENT DES TRACTEURS

La mise en œuvre de l’offensive agropastorale prévoit d’importants investissements en matière d’aménagements et de mise en valeur des terres. En effets, il est prévu l’aménagement de 10 000 ha de périmètre irrigués, 30 000 ha de bas-fonds et l’accompagnement des producteurs en labour sur 44 000 ha de hautes terres. Les tracteurs acquis seront mis à contribution pour la réalisation de ces appuis en labour.

Pour ce faire, il est prévu la mise en en place d’une brigade de mécanisation agricole au sein de chaque Service départemental d’agriculture, des ressources animales et halieutiques pour conduire les opérations de labours au profit des producteurs. Ainsi, il sera donc crée à termes 319 brigades de mécanisation.

Dès la première année les brigades seront mises en place dans toutes les communes accessibles et s’étendront à l’ensemble des communes du pays en 2025.

Le nombre de brigades de mécanisation prévu par région figure dans le bureau annexe.

Par ailleurs, une partie des tracteurs sera mis à contribution pour la valorisation du potentielle des grandes plaines telles que Bagré, Sammendeni, et le Sourou.

Tableau : répartition des tracteurs par plaine

Plaine Nombre de tracteurs proposés
Bagré5
Samendeni5
Sourou6

 

 

 

 

  • CIBLES DES INTERVENTIONS

Les labours effectués par les brigades se feront au profit des acteurs disposants d’une superficie agricole d’au moins 5 ha d’un tenant. Les acteurs concernés sont prioritairement :

  • Les Coopératives des producteurs régulièrement constituées ;
  • Les Producteurs individuels sur la base d’une expression de leurs besoins ;
  • Casernes, centres pénitenciers et de sites de SND disposant de terres exploitables pour la production agricole ;
  • Ecoles et Centres de formation disposant de terres exploitables pour la production agricole ;
  • Les producteurs individuels ne disposant pas de moyens de labourer leurs superficies.

 

  • IDENFICATIONS DES BENEFICIAIRES

Pour une mise en œuvre réussi de l’opération, l’identisation des bénéficiaires occupe une place importante dans le processus. Pour ce faire, l’identisation des bénéficiaires se fera au niveau de chaque village par un comité mis en place à cet effet. La composition de ce comité se présente comme suit :

  • Le Chef de l’Unité d’appui technique ;
  • Le CVD ;
  • Un représentant du Comité de veille et de développement (COVED) ou de la Coordination nationale des associations de veille citoyenne (CNAVC) ;
  • Un représentant de la CRA.

La validation de l’identisation des bénéficiaires se fera au niveau communal par un comité constitué de :

  • Le chef de la brigade ;
  • Le chef de service départemental ;
  • Un représentant de la CRA ;
  • Un représentant des services de sécurité.

Le processus d’identification doit être achevé chaque année avant le début de la campagne pour permettre une bonne planification des opérations de labour.

Toute l’opération de déploiement des tracteurs se fera sous la supervision des Présidents de Délégations Spéciales (PDS) de la commune et des points focaux provinciaux.

 

  • CONDITIONS D’ACCES AUX PRESTATIONS

En rappel, l’opération vise les Coopératives de producteurs, des producteurs individuels, les casernes, les centres pénitenciers, sites de SND et les écoles/centres de formation disposant de terres exploitations pour la production agricole.

Pour la première année de l’opération, les labours seront réalisés par les brigades de mécanisation à titre gratuit au profit des acteurs identifiés. Tous les frais liés à l’opération (carburant, prise en charge des tractoristes, maintenance des engins) seront à la charge de l’administration.

Pour les années suivantes, une contribution sera demandée aux bénéficiaires pour la prise en charge du carburant en fonction des superficies. Cette contribution pourra se faire au moment de la prestation ou après les récoltes.

 

  • ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DES BRIGADES

La brigade est gérée par un chef de brigade désigné parmi les agents en charges de l’agriculture. Il est nommé par arrêté du Ministre en charge de l’agriculture.

La brigade de mécanisation agricole est composée comme suit :

  • Le chef de brigade ;
  • Des tractoristes (en fonction du nombre de tracteur). Les VDP pourraient être mis à contribution dans certaines communes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page