Burkina Faso : Les ambassadeurs du Safer internet Day visitent les structures en charge du numérique

Les 13 ambassadeurs de régions du Safer internet Day ont visité différentes structures en charge du numérique au Burkina Faso, ce 27 mai 2024. Ces visites entrent dans le cadre de la 2e édition du Safer Internet Day, célébrée le vendredi 24 mai 2024, sous le thème : « Protéger son identité sur internet : une nécessité ».

La Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité (BCLCC) a été la première structure à être visitée par ces ambassadeurs. Entre présentations, questions-réponses et visites de locaux, ils ont eu à découvrir de long en large la BCLCC. Le commandant de cette structure, Batinda Samire Yoni, a exhorté ces jeunes ambassadeurs à sensibiliser leur entourage sur l’usage approprié du numérique.

« Nous comptons sur vous. J’ai toujours dit que ce que nous voulons, c’est faire moins de travail. Parce que si les populations sont sensibilisées et qu’elles prennent les dispositions pour ne pas être victimes, nous aurons moins de travail, moins de stresse et moins de cheveux blancs. Notre espoir est sur vous », a-t-il ajouté.

Soulignons par ici que d’après les informations de la BCLCC, les délits sur le numérique vont crescendo, allant de 32 déferrements en 2020 à 55 déferrements en 2023.

Ensuite, ces ambassadeurs se sont rendus à l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI), l’Agence nationale pour la promotion des technologies de l’information et de la communication (ANPTIC) et la Commission de l’informatique et des libertés (CIL). Au niveau de l’ANSSI, Sébastien Yougbaré, le directeur général, a conseillé entre autres à ses visiteurs de travailler de sorte à pouvoir asseoir la souveraineté numérique du Burkina Faso dans le futur.

C’est Aguiguethina Wilfrid Batako, directeur de la sécurité à la Direction générale de la transformation digitale, qui a accompagné les ambassadeurs du Safer Internet Day pour leur tournée. « Nous attendons qu’ils puissent être le relais pour transmettre les bonnes pratiques concernant sa position en ligne pour un usage responsable des réseaux sociaux. Le message que j’ai pu noter chez eux se résume à « l’internet est un espace public, mais moi, je dois y être responsable », a-t-il déclaré.

Bouda Bienvenue est élève en 1re au Lycée provincial Bafudji de Gaoua. Elle dit avoir pris bonne note de ce qu’elle a appris au cours de la tournée et elle compte partager ses connaissances avec ses camarades, une fois de retour dans sa région d’origine. « Arrivés dans nos différentes localités, nous allons passer l’information à nos camarades de ce qu’on a appris dans les différentes structures et puis les amener à pouvoir protéger leur identité sur le net », a-t-elle déclaré.

En rappel, le Safer Internet Day est un rendez-vous annuel de sensibilisation aux usages du numérique à destination des jeunes, des familles et de la communauté éducative.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page