Festival Européen de cinéma : « Trois Lascars » de Boubacar Diallo présenté à la clôture de l’édition 2024

Les rideaux de l’édition 2024 du Festival Européen de cinéma se sont refermés le vendredi 24 mai 2024 au Ciné Burkina de Ouagadougou. Le film «Les Trois Lascars» du réalisateur burkinabè, Aboubacar Diallo, a été présenté en guise de clôture. Au total, ce sont 6 films proposés par 5 pays européens et 1 du Burkina Faso qui ont été projetés du 21 au 24 mai pour partager les valeurs de l’Europe et de l’Afrique.

« AUGURE » de Baloji, « Les silencieux » de Basile Vuillemin, « Knight of fortune » de Lasse Noer, « Lehmann der letzte kulturdiplomat » de Rainer Traube et Willie Schumann, « Étincelle » de Bawa Kadade Riba ou encore « Les trois lascars » de Boubakar Diallo, tel sont les films qui ont été projetés au festival Européen de cinéma. En plus de ce programme de film, il faut noter la tenue de master class ainsi que des panels sur les thèmes de « L’interculture entre l’Afrique et l’Europe » et « Le dialogue interculturel ».

A l’issue des 4 jours du festival, les membres de la délégation de l’Union européenne (UE) au Burkina Faso se disent satisfaits. Selon Karsten  Mecklenburg, représentant de l’ambassadeur de l’UE au Burkina Faso, il était question de démontrer à nouveau la coopération qui existe entre le Burkina Faso et l’Union européenne. 

Karsten Mecklenburg, représentant de l’ambassadeur de l’UE au Burkina Faso-©Faso7

Au-delà de cette coopération, Karsten Mecklenburg a expliqué que c’était un cadre qui a permis aux cinéphiles de voyager à travers l’Afrique, l’Europe ainsi que le reste du monde. Pour lui, la culture et plus spécifiquement le cinéma contribue à la construction de la paix, de la cohésion sociale et du vivre-ensemble.

« Cette petite semaine du festival Européen de cinéma, c’était un bon exemple du potentiel de ce dialogue entre les acteurs culturels entre les peuples. On a mis ensemble dans la salle 6 films différents (…). Et donc c’était des voix des cinéastes, des voix des réalisateurs qui parlent, c’est des spectateurs dans la salle qui peuvent participer », s’est-il exprimé.

Mamadou Dembélé, représentant du ministre chargé de la culture-©Faso7

L’initiative de tenir un festival Européen de cinéma a été saluée du côté du ministère chargé de la culture. Mamadou Dembélé, représentant du ministre en charge de la culture, a confié que ce festival qui dure depuis 10 ans permet aux cinéphiles burkinabè de découvrir la culture européenne ainsi que celle du Burkina Faso. A l’instar de la semaine nationale de la culture et d’autres projets en lien avec la culture, Mamadou Dembélé a souligné que l’Union européenne accompagne le gouvernement à travers le ministère chargé de la culture.

« Le film que nous venons de suivre (Les Trois lascars de Boubacar Diallo, ndlr) a été accompagné par l’Union européenne. C’est l’occasion de saluer cet accompagnement énergétique de l’Union européenne au secteur de la culture, du tourisme dans sa globalité », a-t-il précisé.

Cheick Habib Désiré BAYILI 

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page