Protection contre les noyades : 238 élèves de Loumbila formés pour porter assistance

La Croix-Rouge Burkinabè a initié au cours de l’année scolaire 2023-2024, des séances de natation au profit des élèves de la commune de Loumbila. Le mercredi 22 mai 2024 marquait le clou de cette activité matérialisée par une cérémonie de remise d’attestations, organisée en présence des bénéficiaires, des parents et des encadreurs.

A Loumbila, les élèves de la commune se côtoient autour d’une piscine. En effet, 238 élèves dont 131 filles ont bénéficié au cours de l’année scolaire 2023-2024 de cours de natation et de prévention des risques de noyade au sein de la piscine semi-olympique du Dunia Hôtel Loumbila. Ils sont pour la plupart des élèves en classe de 6e et 2nde au Lycée départemental et au Lycée multilingue spécifique de Loumbila.

Ces cours qui se déroulaient depuis le mois d’octobre 2023, à raison de trois séances par semaine, visaient selon Elodie Bationo, responsable du projet, à apporter à ces élèves les rudiments nécessaires pour réduire les cas d’incidents de noyade et leur permettre d’assister des personnes en cas de besoin. « Nous avons remarqué qu’il y a eu plusieurs cas de noyade dans la commune. C’est pour cette raison que depuis 2020, nous avons commencé à former les élèves en natation », a-t-elle indiqué.

Au cours de cette cérémonie de clôture, une compétition a été organisée pour décerner des prix aux plus méritants. Ce sont au total 42 élèves qui ont reçu des récompenses composées de kits scolaires ou de natation. En guise de démonstration devant le parterre d’invités, des encadreurs se sont « jetés à l’eau ». Ils ont été vite rejoints dans la piscine par les élèves, qui avaient à cœur de montrer à leurs proches ce qu’ils ont pu engranger comme connaissances en matière de natation, grâce à ce projet de la Croix-Rouge.

Pour Yvan Bassolé, élève en classe de 2nde A au Lycée départemental de Loumbila, l’heure est aux réjouissances. « Je trouve que cette formation va nous servir parce qu’on a appris à nager. Plus tard, lorsqu’on va partir quelque part et on verra quelqu’un qui se noie, on sera en mesure d’assister cette personne », a-t-il confié.

Au-delà de ces heureuses perspectives pour la prise en charge des cas éventuels de noyade, le maître-nageur a encouragé les futurs apprenants à être plus rigoureux et assidus aux séances de natation. Il a joint sa voix à celle d’Elodie Bationo pour appeler les parents à s’impliquer davantage pour que les élèves soient mieux assidus aux différentes séances.

Il faut rappeler que ces activités d’initiation à la natation entrent dans le cadre de la phase II du « Projet du développement communautaire de Loumbila ». Cette initiative est exécutée depuis juillet 2023 au profit des élèves et des habitants de ladite commune pour une durée de 03 ans, grâce à un financement de la Croix-Rouge de Monaco et la Fondation Princesse Charlène de Monaco. La phase I du projet qui s’est déroulée de juillet 2020 à juin 2023 a permis de former un total 617 élèves. Cette phase II ambitionne former autant, sinon plus d’élèves de la commune.

En plus de ces cours de natation, les élèves sont formés sur les gestes de premiers secours et sont également sensibilisés sur l’hygiène menstruelle. « Nous espérons que grâce à ces formations, ces enfants seront demain des sauveteurs aguerris, des cadres et des personnes ressources pour leurs communautés », a conclu Elodie Bationo.

Edwige OUOBA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page