Arrêt de l’importation des sachets biodégradables : Une association invite le gouvernement à la négociation

Les membres de l’Association des Importateurs de Sachets Plastiques Biodégradables et Recycleurs de Déchets Plastiques du Burkina Faso ont exprimé leur mécontentement par rapport à la décision prise par le ministre en charge de l’environnement sur l’arrêt des activités relatives à l’importation, la production et la commercialisation du sachet biodégradable. C’était lors d’une conférence de presse, ce mardi 21 mai 2024, à Ouagadougou.

L’Association des Importateurs de Sachets Plastiques Biodégradables et Recycleurs de Déchets Plastiques du Burkina Faso demande l’annulation de la suspension des activités relatives à l’importation, la production et la commercialisation du sachet biodégradable.

« Nous, membres de l’Association des Importateurs de Sachets Plastiques Biodégradables et Recycleurs de Déchets Plastiques du Burkina Faso, estimons que notre structure n’a pas été avisée de la décision et venons par cette conférence de presse demander l’annulation de cette note de suspension », a indiqué Seydou Zongo, secrétaire général de l’Association des Importateurs de Sachets Plastiques Biodégradables et Recycleurs de Déchets Plastiques du Burkina Faso.

Toutefois, l’association dit reconnaître l’impact que peut causer les sachets plastiques sur l’homme et l’environnement. Pour cela, elle demande au gouvernement de revenir sur la table de négociation afin de trouver des pistes de solution face à cette situation. Aussi, cette organisation de la société civile invite le gouvernement à accentuer les contrôles sur la question pour lutter contre l’importation des sachets plastiques non biodégradables.

En plus de cela, elle interpelle les acteurs du domaine du sachet au respect de la loi en tenant compte du bien-être de la population et du développement du pays. « Nous ne sommes pas contre la révision de l’article, mais seulement, on demande qu’ils reviennent sur la table de négociation pour qu’on puisse échanger et trouver des solutions. Nous demandons à chercher des solutions sur comment gérer les sachets et quel comportement il faut donner à la population », a laissé entendre Abel Kaboré, vice-président de l’association.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page