Économie : UBA célèbre 75 ans d’existence

La United Bank for Africa (UBA) a lancé le 20 mai 2024, les activités entrant dans le cadre du 75e anniversaire au cours d’une conférence de presse à Lagos au Nigeria. A l’occasion, des professionnels des médias au Burkina Faso ont été conviés à une conférence de presse au sein de la filiale burkinabè de la banque afin de suivre en direct ce lancement retransmis en direct par la télévision Bf1.

Fondée en 1949, la United Bank for Africa célèbre cette année 75 ans d’existence. Ce 75e anniversaire de la banque marque un tournant significatif pour l’institution qui se positionne comme un acteur majeur de l’inclusion financière en Afrique. Présente dans 24 pays à travers l’Afrique, cette banque a su être résiliente à travers le temps et l’espace. “Durant les 75 dernières années, UBA a fait preuve de stabilité et de viabilité dans le secteur financier. UBA a réalisé de grands objectifs et a eu un impact positif sur le secteur financier”, a indiqué Muyiwa Aknyemi, Directeur général adjoint du groupe UBA.

Dans le cadre de la commémoration de ce 75e anniversaire, une série d’activités est prévue au niveau national et international, dont des inaugurations de nouvelles agences, des promotions, et la commémoration de la journée internationale de l’Afrique le 24 mai. Cet anniversaire connaîtra son apothéose au cours du mois de novembre à Lagos au Nigeria.

UBA, un partenaire du développement socio-économique africain depuis 75 ans

Ce jubilé de diamant sera à en croire les premiers responsables une occasion de réitérer son engagement à accompagner l’économie burkinabè en particulier et africaine en général, à travers les petites et moyennes entreprises. Pour l’institution bancaire, les PME sont le socle de l’économie en Afrique et constituent une grande majorité de la clientèle de UBA. Par conséquent, “le développement des PME, constitue le développement de UBA”, selon Oliver Alawuba, directeur général du groupe UBA. Conscients donc de cela, UBA a signé en juin 2023, un accord de 6 milliards de dollars avec la Zone de libre échange continental africain (ZLECAF), pour la promotion des PME.

UBA se veut être un partenaire de choix dans le développement socio-économique de l’Afrique. En effet, cette banque a, selon les dires de ses premiers responsables participé au développement à travers l’Afrique en finançant des projets d’infrastructures tels que la construction de stades et de routes au Cameroun et en Côte d’Ivoire, en promouvant l’entrepreneuriat à travers les crédits octroyés aux PME et bien d’autres. “L’Afrique est le centre de nos opérations. Si vous voulez investir en Afrique, nous voulons que la première banque à laquelle vous pensez soit United Bank for Africa”, a souhaité le directeur général du groupe.

La filiale burkinabè de la banque est la troisième à générer le plus de revenus pour le groupe UBA en 2023 avec 11 milliards de Francs CFA, malgré la crise économique qui sévit dans le pays.

Il convient de noter que UBA compte plus 45 millions de clients à travers l’Afrique et le monde, 25 000 collaborateurs, plus de 1000 agences dans 24 pays. Pour les années à venir, la banque envisage d’investir davantage dans l’innovation et dans les PME, car convaincue que ces deux secteurs constituent l’avenir de l’Afrique. Des secteurs comme l’agriculture, les infrastructures seront aussi des secteurs qui bénéficieront de grands investissements à travers l’Afrique à en croire les premiers responsables.

Edwige OUOBA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page