Football : La FBF décide de rétablir le scrutin de liste pour les prochaines élections

La Fédération burkinabè de Football (FBF) a décidé en Assemblée Générale Extraordinaire ce 4 mai 2024 à Ouagadougou de rétablir le scrutin de liste pour les élections des organes dirigeants de la fédération. Désormais, le président de la FBF sera élu avec son comité exécutif pour un mandat.

La FBF s’est réunie en AGE le 4 mai 2024 pour valider les nouveaux textes de l’instance. Ce sont les statuts et règlements intérieurs, le code électoral, le règlement intérieur de l’assemblée générale. À l’issue des travaux, la FBF a décidé au niveau du code électoral de rétablir le scrutin de liste. Par le passé, le président de la FBF était élu et par la suite constituait son comité exécutif. Ce ne sera plus le cas. Les candidats pour la présidence devront constituer avant les élections une liste des membres de leur comité exécutif. Le président sera donc élu avec son comité exécutif pour un mandat de quatre ans renouvelables.

Jean-Claude Ramdé, président de la commission chargée de la révision des textes, a fait savoir que cette décision a été prise pour éviter les situations conflictuelles au sein du comité exécutif. À l’écouter, les dernières années ont été marquées par plusieurs conflits au sein de la fédération. La nouvelle disposition du code électoral va permettre au comité exécutif de fonctionner paisiblement. La FBF a décidé en ce qui concerne son statut et règlement intérieur de reconnaître de nouveaux membres. Ce sont les associations des arbitres, des entraîneurs et encadreurs, l’association des joueurs, et l’association des médecins de football. Ces nouveaux membres auront voix consultative.

Dans les nouveaux textes de la FBF, il a été décidé la création de la commission de Gouvernance, d’Audit et de Conformité. Elle est une commission indépendante avec pour rôle de contrôler et de superviser la gestion administrative et financière du comité exécutif de la FBF. Par ailleurs, 16 commissions permanentes ont vu le jour avec pour rôle d’assurer une gouvernance vertueuse de l’instance dirigeante du football au Burkina Faso.

« Nous sommes satisfaits pour nous-mêmes et pour le travail que nous avons abattu, mais également satisfait pour les membres de la FBF. Nous sommes satisfaits pour le football, car nous disons, derrière ces textes que nous venons d’adopter, le principal bénéficiaire, c’est le football burkinabè », s’est exprimé Jean-Claude Ramdé à l’issue de l’AGE.

Pour le président de la FBF, Lazare Banssé, c’est une énorme satisfaction que les nouveaux textes aient pu être adoptés. À l’écouter, il était nécessaire que ces textes soient adoptés avant les prochaines élections de la FBF. « Je pense que puisque tout le monde a été d’accord aujourd’hui pour ces textes, je n’ai pas de crainte pour l’organisation des prochaines élections (…) ça fait plus d’un an que nous travaillons sur ces textes. Nous avons ratissé large, nous avons consulté, discuté avec tous les membres pour avoir ce consensus et adopter ces textes »,  s’est satisfait Lazare Banssé.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page