Concours Professionnels 2024 : C’est parti pour la composition des épreuves !

Le ministre d’Etat en charge de la fonction publique, Bassolma Bazié a procédé au lancement des concours professionnels de la session 2024, ce dimanche 14 avril 2024, à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM).

 

Ce sont au total 42 139 candidats, dont 69 candidats en situation d’handicap visuel, qui vont prendre part aux épreuves des concours professionnels pour 4 534 postes. Pour la session 2024, les compositions concernent 160 concours professionnels. Parmi eux, 80 concours vont être composés en ligne du 14 au 29 avril 2024 à l’ENAM et  les 80 autres sur table le 21 avril 2024 pour ceux déconcentrés du ministère en charge de l’éducation nationale et de la santé dans les chefs-lieux de région. 

Après le lancement des concours professionnels, Bassolma Bazié, ministre d’Etat en charge de la fonction publique, a fait savoir que son ministère a mis plusieurs moyens afin que les candidats composent dans la transparence et dans la sérénité. A ce titre, il a laissé entendre que la question de la transparence, du respect d’égalité de chance et du professionnalisme doivent se ressentir dans le recrutement de la ressource pour servir l’État burkinabè. Souhaitant du courage aux candidats, le ministre les a appelés à composer dans la sérénité et à avoir confiance en eux-mêmes.

Le ministre d’Etat en charge de la fonction publique, Bassolma Bazié procède au lancement des concours professionnels de la session 2024, -©Faso7

« Je tiens à dire à l’endroit de tous les candidats de composer dans la sérénité, de composer dans l’assurance parce que nous avons déployé l’ensemble des moyens nécessaires pour que le recrutement de la ressource humaine qui doit servir l’État se fasse dans un environnement d’équité de chance, d’égalité, de transparence. Notre souhait est que véritablement les concours qui seront composés en ligne, nous nous donnons un délai de 72 heures. Si vous faites la composition aujourd’hui, 72 heures après et en principe les résultats devraient être disponibles », a-t-il indiqué.

Il faut noter que l’innovation majeure pour cette session est la réforme de la plateforme d’inscription avec l’introduction du compte pour chaque candidat, l’anticipation dans les inscriptions en ligne pour les concours paramilitaires ainsi que le renforcement des ressources informatiques.

L’autre innovation est la célérité dans la publication des résultats, le renforcement du parc informatique, l’acquisition de nouvelles tablettes et la mise en place d’un dispositif qui permet aux personnes vivant avec un handicap de participer aux différentes épreuves des concours professionnels.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page