Burkina Faso : Le CDP offre 16 tonnes de vivres à des déplacés internes à Yagma

À l’occasion du mois de Ramadan, une délégation du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) conduite par le président du parti, Eddie Komboïgo, a effectué un don aux déplacés internes installés à Yagma. « Une tradition respectée », selon le parti en ce mois de pénitence.

Ce sont au total 16 tonnes de vivres composées de 14 tonnes de maïs, 1 tonne de riz et 1 tonne de sucre que le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a offert aux déplacés internes installés à Yagma. Selon le président du parti, Eddie Komboïgo, ce geste rentre dans le cadre des actions « traditionnelles » du parti menées pendant le mois de Ramadan.

Pour cette année, le CDP a voulu offrir du réconfort à ces Burkinabè qui ont fui leurs localités. « Nous avons voulu changer cette année en venant témoigner notre solidarité et notre compassion aux déplacés internes. Habituellement, nous offrons ces dons aux communautés musulmanes. Mais nous nous sommes dits que ces personnes en ont plus besoin », a-t-il dit.

Sur le site où résident plus de 800 déplacés internes, Eddie Komboïgo, au bord de l’émotion, a tenu à faire passer son message. Selon ses propos, le déplacement du jour est « un acte patriotique et non politique ». Il l’inscrit alors dans le sac des journées du patriotisme voulues par le Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré.

« C’est un acte de compassion. Notre souhait, c’est de vous voir rejoindre vos localités d’origine. Et pour cela, nous prions Dieu pour le retour de la paix afin que tout rentre dans l’ordre (…). Si tu es un Burkinabè et tu vois cette situation, tu dois être solidaire. Nous ne sommes pas venus pour nous vanter. Nous ne sommes pas non plus venus faire de la politique », a-t-il lancé.

Le président du CDP a par ailleurs appelé tous les Burkinabè à manifester de la solidarité envers les déplacés internes, car dit-il « la situation n’est pas facile ». « Que chacun apporte sa contribution pour qu’ensemble, nous puissions aider nos frères qui traversent une situation difficile. Ils ne sont pas venus par plaisir. C’est pour cela que nous devons manifester notre solidarité », a-t-il signifié.

Sur le site qui existe depuis 5 mois maintenant, ce sont environ 800 personnes principalement venues de la commune de Tougouri qui sont installées. Et parmi elles, il y a près de 200 femmes et près de 600 enfants. Le représentant du ministère en charge de la solidarité nationale, Issaka Tapsoba, a pour sa part salué le geste du CDP qui vient selon ses mots « soulager le quotidien de ces déplacés ».

« La situation n’est pas facile » (Eddie Komboïgo)

« Nous sommes très contents. Nous disons merci au donateur. Vous savez que le ministère seul ne peut pas gérer ces questions.  Si nous avons des gens qui ont de bon cœur, nous ne pouvons que dire merci et appeler à ce que ça soit répété. Nous appelons tous les Burkinabè à imiter ce geste », a-t-il laissé entendre.

Au nom des bénéficiaires du don du CDP, Abdoul Rasmané Bandé originaire de la commune de Tougouri et installé sur le site depuis 4 mois, a adressé des mots de remerciement. Selon ses propos, c’est un acte qui va soulager le site et ses habitants. « Ce que Eddie Komboigo a fait aujourd’hui, c’est seulement Dieu qui peut rembourser. Nous sommes très contents et nous lui disons merci », a-t-il fait savoir.

« Que chacun apporte sa contribution » (Eddie Komboïgo)

Il faut noter que le don aux déplacés internes de Yagma est fait en remplacement des dons faits par le CDP chaque mois de Ramadan. Il vise à manifester la solidarité du parti envers les plus nécessiteux. Selon Eddie Komboïgo, c’est un appel au vivre-ensemble, à la cohésion et à la solidarité entre les fils et filles du Burkina Faso.

Basile SAMA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page