Lutte contre la sécheresse : l’APRN lance officiellement la campagne de reboisement en saison sèche

La société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) à travers l’association pour la préservation et la restauration de la nature (APRN) a officiellement lancé la première campagne de reboisement en période sèche le 16 mars 2024, sur la ceinture verte de la ville de Ouagadougou, au quartier Zongo, dans l’arrondissement 8.

A cette première campagne de reboisement en période sèche, ce sont au total 10 743 plants d’espèces locales et exotiques que sont, entre autres, des tamariniers, des baobabs, des kapokiers, des lianes et des anacardes qui seront mis en terre. Ces plants seront répartis sur deux espaces aménagés, l’un de 10 hectares et l’autre de 2, 5 hectares. Ces sites seront équipés de 2 forages avec un débit de 16m3/h et 27m3/h, le tout assorti de 28 robinets pour l’arrosage.

C’est du moins ce qu’a expliqué Chantal Ouattara/Ilboudo, présidente exécutif de l’association pour la préservation et la restauration de la nature (APRN). Elle a ajouté que sur les sites, des parcelles ont été attribuées aux populations riveraines, à des personnes déplacés internes et à des groupements afin qu’ils puissent pratiquer la culture maraîchère, et ce, en contrepartie de l’entretien des arbres.

A l’écouter, cette campagne de reboisement du bosquet qui se fait en période de canicule est un défi que l’APRN attend bien relever avec les habitants de Zongo, Rimkièta et de Koumdayonre. Un bosquet qui rentre dans le cadre de l’exécution du projet YELEEN et le projet de réhabilitation d’ouvrages de distribution d’énergie et de développement de l’efficacité commerciale (PDEC).

« Nous nous sommes entourés de beaucoup de précautions pour que ce défi soit relevé. Avec la quantité d’eau qui existe, avec la motivation de la population, nous avons bon espoir que les arbres seront bien entretenus. Et l’association est là pour assurer un suivi avec l’accompagnement de la direction régionale de l’environnement du centre », a-t-elle souhaité.

Au-delà de ses missions premières, la SONABEL se veut être un acteur qui œuvre en faveur de l’environnement afin de minimiser les effets du changement climatique. Souleymane Ouédraogo, Directeur général de la SONABEL dit marquer sa satisfaction face aux actions de l’APRN, mise en place le 14 mai 2024 avec comme mission d’accompagner la SONABEL dans les questions environnementales. Il a aussi indiqué que ces nombreuses retombées viennent contribuer à la RSE de la société.

« C’est une œuvre salutaire. Dans un pays en proie à l’insécurité, l’emploi demeure la première préoccupation des jeunes, des femmes et des personnes déplacées internes », a-t-il souligné.

Le parrain de la cérémonie, Roger Barro, ministre en charge de l’environnement, s’est quant à lui réjoui de ce « reboisement audacieux » qui avec ses grandes capacités en rétention d’eau vont arroser de manière pérenne les plantes.

« Quand la pluie va commencer, les châteaux vont se reposer et nos arbres vont très bien prendre pour qu’on puisse trouver, d’ici à la saison prochaine, un espace transformé », a-t-il indiqué.

Cheick Habib Désiré BAYILI

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page