Rumeur sur un mouvement d’humeur au sein des GUMI : La Police nationale rassure

La Police Nationale à travers un communiqué rendu public ce vendredi 23 février 2024, a apporté un démenti aux rumeurs selon lesquelles il existerait un mouvement d’humeur et des tirs aux seins des unités mobiles de la Police nationale.

Selon le communiqué, le Directeur Général de la Police Nationale a mis fin, le 22 février 2024, à la mission et aux activités de sécurisation des éléments du 9e Groupement des Unités Mobiles d’Intervention (GUMI9) qui était basé à Yamba dans la province du Gourma, région de l’Est.

« Ce message, qui permet de réorganiser et de traiter dans le fond tous les problèmes de ce GUMI, est sans appel », lit-on dans le communiqué.

Cependant, suite à cette note, des publications sur les réseaux sociaux ont fait cas de mouvements d’humeur au sein de la Police Nationale. « Ces  publications malveillantes tentent de semer la confusion au sein de l’opinion publique et  les éléments des autres GUMI à observer un mouvement d’humeur collectif. D’autres publications fallacieuses ont fait état de tirs effectués au sein des GUMI en activité », précise la Police Nationale dans son communiqué tout en saluant note le travail des GUMI et UMI sur le terrain.

A travers ce communiqué, le directeur général et l’ensemble du commandement de la Police Nationale ont tenu à rassurer l’opinion publique que ces informations ne sont pas fondées. « Ils rassurent les populations qu’aucun mouvement d’humeur et encore moins des tirs, ne sont observés au sein des unités mobiles de la Police Nationale, qui continuent honorablement de mener leurs opérations de sécurisation des populations », informent-ils.

Par ailleurs, le commandement de la Police Nationale a invité les GUMI et UMI à faire preuve de vigilance face à ces publications qui « tendent à saper les efforts consentis » et à redoubler d’efforts dans  la poursuite de la  reconquête du territoire national.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page