Ouagadougou : 4 présumés malfrats dont un quinquagénaire mis aux arrêts

Dans son élan de lutte contre l’insécurité et le grand banditisme en milieu urbain, la Police Nationale à travers le Commissariat de Police de l’Arrondissement n°03 de la ville de Ouagadougou a mis fin au parcours de 4 présumés malfrats spécialisés dans bon nombre d’affaires illicites plus précisément, les vols de câbles électriques et téléphoniques des installations publiques, et les vols et recel de panneaux de signalisation implantés dans la ville de Ouagadougou.

Ces malfrats étaient organisés en groupes et leurs modes opératoires différaient d’un groupe à un autre.

Le premier groupe, composé de trois (3) personnes, opérait la nuit. Les membres du groupe étaient spécialisés dans le vol des installations publiques notamment celles de la Société Nationale Burkinabè d’Electricité (SONABEL), et de celles des réseaux de téléphonie comme MOOV AFRICA. Ils procédaient par la suite au sectionnement des câbles, les transportaient à l’aide d’un tricycle pour aller extraire le zinc contenu dans lesdits câbles. Le zinc ainsi obtenu était vendu à vil prix sur place et le gain était partagé entre eux, a informé la Police Nationale.

Pour ce qui est du 4e présumé malfrat, il s’agit d’une personne âgée d’une cinquantaine d’années. Il était spécialisé dans le recel d’objets volés tels que les motos et autre autres biens publics tels que les panneaux de signalisation. Il a à son actif une cinquantaine de motos volés qu’il revendait à de piètres sommes.

C’est grâce à la collaboration de la population que ces présumés malfrats ont été appréhendés, a précisé la Police Nationale.

Tertus KABORE (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page