Burkina Faso : Compassion international célèbre 20 ans au service du développement des enfants

Ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, l’ONG Chrétienne, Compassion international Burkina Faso, a marqué une halte pour célébrer 20 ans de service au profit du développement holistique des enfants et des jeunes.

Présent au « Pays des Hommes  intègres » depuis 2004, Compassion international Burkina Faso a fait une halte pour marquer d’une pierre blanche la commémoration de deux décennies au service du développement des enfants et de la structuration de projets pour les enfants et les jeunes.

Placée sous le thème « 20 ans de développement holistique des enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et pérennisation pour impact durable », cette célébration a été l’occasion de faire le point de l’engagement de l’ONG auprès des enfants.

Selon Issaka Kiemtoré, directeur national de Compassion international Burkina Faso, au cours des 20 dernières années, ce sont plus de 128 000 enfants qui ont été enregistrés dans le programme de développement holistique. A l’écouter, ce programme a permis à ces enfants d’avoir un surplus de connaissances afin de cultiver en eux l’estime de soi et d’avoir un esprit visionnaire. 

Au-delà de ce programme, explique Issaka Kiemtoré, Compassion international Burkina Faso compte plus de 108 mille enfants et jeunes enregistrés dans le programme de parrainage dont environ 93 mille d’entre eux ont bénéficié d’un parrain.

A travers ce programme, chaque enfant aura une personne ressource pour l’orienter dans sa vie socioprofessionnelle. C’est au total 182, 7 milliards F CFA qui ont été mobilisés pour le bonheur de plusieurs jeunes depuis 2004.

Issaka Kiemtoré, directeur national de Compassion International Burkina Faso -©Faso7

« Nous sommes déterminés à renforcer leur résilience face aux adversités et à garantir la pérennité de nos efforts afin qu’ils puissent continuer à prospérer au-delà de nos 20 ans de présence et d’intervention sur le territoire burkinabè. Dans un monde marqué par des défis sans précédent, notre engagement envers la résilience et la pérennisation est plus ferme que jamais », a-t-il expliqué.

Le parrain de cette cérémonie, Jacques Sosthène Dingara, ministre de l’Éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, a expliqué qu’à travers le soutien de ses partenaires, notamment Compassion international Burkina Faso, son ministère a réalisé d’énormes progrès dans le domaine de l’éducation.

De ces dires, le taux de scolarisation au primaire est passé de 60, 3% en 2000 à 87, 8 % en 2022 et celui de la parité fille/garçon est actuellement de 0, 98%. Quant au taux de transition du primaire au secondaire, il est passé de 46,7% en 2000 à 53% en 2023.

« Ces quelques statistiques témoignent des progrès significatifs réalisés dans le domaine de l’éducation au Burkina Faso. Il convient de rappeler que ceux-ci ont été possibles grâce à nos partenaires parmi lesquels Compassion international Burkina Faso qui occupe une place privilégiée », a ajouté le ministre Jacques Sosthène Dingara.

Des pionniers de Compassions international Burkina Faso reçoivent des trophées en guise de reconnaissance

La cérémonie a été ponctuée par la remise de trophées aux pionniers, aux fédérations des églises et aux ministères en guise de reconnaissance.

Cheick Habib Désiré BAYILI

Faso7 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page