Burkina Faso : Des réseaux de contrebande démantelés dans le Centre-Est par la gendarmerie nationale

La 6e Légion de Gendarmerie a démantelé des réseaux de contrebande dans la région du Centre-Est. Ce démantèlement concourt à l’assèchement des sources de financement et à l’approvisionnement des groupes armés terroristes.

24 plaquettes de chanvre indien pesant chacune 1 kilogramme, 12 fûts de cyanure soit au total 664,8 kilogrammes, 4 920 explosifs, 6 rouleaux de cordon détonateurs, 55 cartons de produits prohibés de marque SOCOMOL, soit au total 770 kilogrammes et divers autres produits prohibés ont été saisis par la Brigade de Recherches de Tenkodogo, la Brigade Territoriale de Pouytenga, toutes du Groupement de Gendarmerie Départementale de Tenkodogo, relevant de la 6e Légion de Gendarmerie, du 18 janvier au 1er février 2024.

Ces saisies ont été effectuées au cours des opérations de lutte contre les trafics de stupéfiants, ainsi que toutes les autres formes de trafics.

« Il est important de souligner que les produits de contrebande sont très recherchés par les Groupes Armés Terroristes. Il est donc possible que ces trafiquants ravitaillent les terroristes dans leurs parcours », a souligné la gendarmerie nationale.

Notant que ces actions constituent le résultat de la bonne collaboration de la population et les Forces de Défense et de Sécurité, la gendarmerie nationale a informé que les investigations sont en cours pour traduire les personnes mises en cause devant les autorités judiciaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page