Burkina Faso : Plus de 300 sous-officiers renforcent les rangs des militaires

La 15e promotion des Elèves sous-officiers d’active (ESOA), baptisée promotion « Tongré » (victoire en mooré), a effectué sa sortie le vendredi 9 février 2024, à Ouagadougou, au sein de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active (ENSOA). Elle compte 311 élèves dont 10 personnels féminins et a pour parrain, le Commandant Tibila Sawadogo.  

Après deux ans de formation, les Elèves sous-officiers d’Active sont désormais prêts à servir auprès de leurs frères d’armes. Selon le commandant de l’ENSOA, Chef de bataillon Boubacar Dadian, la promotion compte en son sein 11 élèves de pays amis.

Il s’agit de la République Centrafricaine avec 2 élèves, la République du Mali avec 2 élèves, la République du Niger avec 2 élèves, la République du Sénégal avec 2 élèves, la République du Tchad avec 2 élèves, et la République du Togo avec 1 élève.

 Le ministre la Défense Nationale, le Général de Brigade Kassoum Coulibaly mettant les épaulettes au major – © Faso7

Leur formation a été axée autour de l’acquisition d’aptitudes morales, physiques, intellectuelles et techniques nécessaires à la tenue du premier emploi du sous-officier en corps de troupe.

« Dans quelques jours, ces ressources précieuses, maillons essentiels de la chaine de commandement, seront mises à la disposition des Armées pour entamer leur carrière de sous-officiers. [Les] unités d’accueil leur assureront le complément de spécialisation nécessaire à leur insertion dans ces nouvelles familles », a déclaré le Chef de bataillon Boubacar Dadian.

S’adressant aux nouveaux sous-officiers, il les a invités à être des sous-officiers « digne ».  « Il faudra toujours avoir comme ligne de conduite, l’accomplissement de la mission, pour le bien du service, l’observation des lois, l’exécution des règlements militaires et le succès des Armées du Burkina Faso conformément à la formule consacrée », a laissé entendre le commandant de l’ENSOA.

« Vous aurez donc besoin de puiser dans ce que vous avez de meilleur », le Colonel Théophile Nikièma – © Faso7

Le Chef d’état-major de l’Armée de Terre, le Colonel Théophile Nikièma, a recommandé à ces nouveaux sous-officiers de s’inspirer de leur nom de promotion et du parcours de leur parrain, le Commandant Tibila Sawadogo.

« Vous aurez donc besoin de puiser dans ce que vous avez de meilleur, pour convaincre et rassurer en faisant preuve, en permanence, d’une discipline librement consentie, d’un engagement personnel et d’une force de caractère à l’épreuve des contingences matérielles et morales qui ne manqueront pas de se dresser sur votre chemin », a-t-il déclaré.

Le Sergent Gnoumou B. Olivier, délégué de la 15e promotion des élèves sous-officiers d’active – © Faso7

Le Sergent Gnoumou B. Olivier, délégué de la promotion, a déclaré qu’ils sont prêts à s’engager auprès des anciens pour la lutte contre le terrorisme et pour la reconquête de l’intégrité du territoire national.

« La 15e promotion, devant vous ce matin, est prête à servir la patrie avec honneur et fidélité aux côtés des aînés, et cela, peu importe là où le devoir l’appellera, le cas échéant, jusqu’au sacrifice suprême », a-t-il déclaré.  

Cette cérémonie de sortie de promotion présidée par le ministre la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le Général de Brigade Kassoum Coulibaly, a été ponctuée, entre autres, par le baptême de la promotion, la remise du fanion à la 16e promotion et un défilé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page