Burkina Faso : Des étudiants de Madiba Leadership institute à l’école d’Iamgold Essakane SA

Iamgold Essakane SA a tenu une séance de partage d’expériences avec des étudiants de Madiba Leadership institute du Sénégal autour des questions de projets structurants et du modèle économique de la société minière, le jeudi  8 février 2024 à Ouagadougou. Cette séance s’inscrit dans le cadre d’une visite pédagogique initiée à l’endroit des étudiants dudit institut.

« La contribution des entreprises extractives à l’élaboration et la mise en œuvre des plans locaux de développement au Burkina Faso », c’est sous ce thème que se déroule la visite pédagogique des étudiants en master 1 et 2 en décentralisation et gouvernance territoriale de l’Institut sénégalaise, Madiba Leadership Institute au Burkina Faso.

Au cours de leur séjour au « pays des hommes intègres », les étudiants ont échangé avec la société minière Iamgold Essakane SA sur son modèle économique et sa contribution dans la mise œuvre des plans locaux de développement.

Tidiane Barry, Directeur général de Iamgold Essakane SA

Selon Mamadou Diouf, Directeur général du Madiba Leadership Institute, la considération de la personne humaine est ce qui a prévalu au choix de la société minière Iamgold Essakane SA. A l’écouter, la société dispose de projets structurants permettant le développement des populations, et ce, même après le départ de cette société.

« Quand on jette un coup d’œil sur ce qu’ils font, ça renvoie également à ce que nous voulons, mettre l’humain au centre de nos prestations », a souligné Mamadou Diouf. Pour les premiers responsables de l’école, ce cadre a permis aux étudiants de lever le doute sur certaines pratiques liées à l’exploitation minière. 

Mamadou Diouf, Directeur général de Madiba Leadership institute

Du côté des responsables de Iamgold Essakane SA, cette visite est bien accueillie en ce sens qu’il faudrait capitaliser toutes les actions mises en œuvre sur le terrain. De l’avis de Tidiane Barry, Directeur général de l’entreprise, il faudrait créer un profil de modèle de développement minier dans les pays africains pour amorcer réellement le développement du continent.

« C’est la raison pour laquelle un institut prestigieux comme le Madiba Institute présente le caractère de savoir et académique avec lequel justement, nous devons collaborer pour mettre en avant ces expériences positives, pour que nos pays aussi grandissent avec un savoir-faire africain, avec des professionnels de nos pays qui vont nous permettre de définir les bons modèles qu’il faut pour la bonne gouvernance des industries extractives », a expliqué Tidiane Barry.

Cheick Habib Désiré BAYILI, Safiatou SOMA (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page