Burkina Faso : Le numéro 2 de l’EIGS neutralisé

Le chef terroriste numéro 2 de l’état islamique du grand Sahara (EIGS), Harouna Oulel alias Abdou-malick, alias Malick a été tué le 21 janvier 2024 par l’armée burkinabè, a annoncé la Radio Télévision du Burkina (RTB), le 23 janvier 2024. Il était un membre influent de l’EIGS.

Harouna Oulel alias Abdou-malick, alias Malick, a été éliminé le 21 janvier 2024, dans la zone de Markoye au Burkina Faso. En effet, sa tête avait été mise à prix pour 150 millions de francs CFA par les services de sécurité burkinabè.

Il avait quitté la zone des trois frontières à destination de Markoye dans l’Oudalan, à bord d’un pickup rempli de munitions et escorté par des combattants terroristes à motocyclettes. Étant considéré comme le numéro 2 de l’Etat Islamique, il a été suivi par les vecteurs aériens.

Ce dernier avec son escorte a été pris par un missile de l’armée burkinabè lorsqu’ils ont marqué une pause. Suite au travail du vecteur aérien, l’armée a engagé un ratissage. « 5 terroristes neutralisés dont Abdel -Malick. 4 autres blessés, un véhicule pick-up, des motocyclettes et de l’armement détruits », a informé la RTB.

une « victoire importante » pour le Burkina Faso

Il faut noter que Harouna Abdoul-Malick est un natif de la commune de Déou. Il s’est forgé auprès de Abdel Ackim El Saraoui alias Bassambo, un cadre saraoui. Combattant « aguerri » et meneur d’hommes, il a été porté à la tête d’une « importante base » dans la zone de Gountouré dans la commune de Déou en décembre 2019.

Ce chef terroriste s’était spécialisé dans les attaques de convois militaires, les enlèvements, la formation au maniement des armes est désormais hors d’état de nuire.

Cette élimination est une « victoire importante » pour le Burkina Faso au regard de son statut dans le dispositif du groupe armé terroriste et marque un grand pas de plus pour l’armée burkinabè dans sa mission de reconquête de l’intégrité du territoire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page