Burkina Faso : Des militaires blessés en opérations formés sur le suivi psychologique

L’Etat-major Général des Armées, à travers la Direction des Operations (DO) organise du 22 au 26 janvier 2024, à Ouagadougou, une formation des agents de collecte, dans le cadre des évaluations psychologiques post déploiements. Cette formation, ouverte le lundi 22 janvier 2024, est organisée au profit des blessés en opération.

Confrontés à des situations éprouvantes sur le plan psychologique, le suivi psychologique s’avère nécessaire pour les militaires engagés sur le terrain. C’est dans ce sens  que l’Etat-major Général des Armées, à travers la Direction des Opérations (DO) a organisé une formation au profit de blessés en opération. Elle vise à fournir des outils, des connaissances et des compétences essentielles pour soutenir les militaires dans leur parcours professionnel.

A travers cette formation, les premières autorités militaires cherchent à outiller les militaires sélectionnés en santé mentale avec les compétences nécessaires pour identifier et ou prévenir les problèmes de santé mentale de leurs frères d’armes.

Selon le Colonel major Traoré Ousseni, Conseiller technique du Chef d’Etat-Major Général des Armées, cette formation est « très importante » car aynat pour objectif d’outiller certains militaires « Agents de collecte en psychologie » sur les techniques d’entretien, les techniques d’écoute et sur certains outils en vue de promouvoir, soutenir de façon optimale leurs pairs.

« Je suis sûr que vos actions sur le terrain les soulageront beaucoup parce que, vous vous côtoyez tous les jours donc prenez cette formation comme une formation qui va permettre à toute l’armée de pouvoir recouvrer un potentiel », a-t-il invité.

Cette formation est organisée au profit des blessés en opération.

Plusieurs thèmes seront abordés au cours de cette formation. Il s’agit, entre autres, de la « Technique d’écoute et Technique d’entretien/ Types d’entretien », le « Stress post-traumatique critères diagnostiques », les « Incidents Critiques-Premiers Secours Psychologiques », la « Prévention du suicide », « Soutenir les personnes en deuil » et les « Echanges en plénière sur les différentes Stimulations ».

Il faut noter qu’en investissant dans le bien-être psychologique des troupes, les autorités militaires renforcent leur capacité à remplir leurs missions de manière efficace et à maintenir leur résilience dans des contextes souvent « très éprouvants ».

Ainsi, au-delà d’être une « mesure de prévention et de soin », cette formation est aussi un acte d’engagement envers les hommes et femmes en uniforme qui sacrifient tant pour la sécurité de la nation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page