Compte rendu du conseil des ministres du 5 janvier 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le vendredi 05 janvier 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H 16 mn, sous la présidence de Son Excellence le Capitaine Ibrahim TRAORE, Président de la Transition, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu une communication orale, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

  1. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE

Le Conseil a adopté un rapport relatif à une demande d’autorisation spéciale de recrutement de chauffeurs et d’agents de liaison au titre de l’année 2024.

Le Conseil a marqué son accord pour le recrutement de deux cents (200) chauffeurs et de deux cents (200) agents de liaison, en vue de réduire les déficits en chauffeurs et agents de liaison dans les ministères et institutions publics.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION REGIONALE ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

Le Conseil a adopté trois (03) décrets.

Le premier décret porte ouverture d’un Consulat honoraire du Burkina Faso à Port-Louis, République de Maurice.

La République de Maurice, pays insulaire situé sur la côte sud-est de l’Afrique, se caractérise par ses atouts économiques, culturels et touristiques.

L’adoption de ce décret permet l’ouverture du Consulat honoraire du Burkina Faso à Port-Louis, République de Maurice en vue de renforcer les liens d’amitié et de coopération avec ce pays et de diversifier les partenaires.

Le deuxième décret porte nomination d’un Consul honoraire du Burkina Faso à Port-Louis, République de Maurice.

L’adoption de ce décret permet la nomination de Monsieur Umar-Farooq Ismaël Moussa OMARJEE, en qualité de Consul honoraire du Burkina Faso à Port-Louis, République de Maurice.

Le troisième décret porte érection du Consulat général du Burkina Faso en République du Niger en Ambassade résidente.

L’érection du Consulat général du Burkina Faso en République du Niger en Ambassade résidente vise à consolider les liens séculaires entre les deux pays, la coopération et à défendre davantage les intérêts des Burkinabè qui y résident et sont estimés à 800 000 personnes.

L’adoption de ce décret permet l’érection du Consulat général du Burkina Faso en République du Niger en Ambassade résidente en vue du renforcement des relations entre les deux pays et de la concrétisation de la vision politique commune de leurs plus hautes autorités.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DE LA PROSPECTIVE

Le Conseil a adopté quatre (04) décrets.

Le premier décret porte création du Centre hospitalier régional de Manga (CHR-MNG).

Le CHR de Manga d’une capacité d’accueil de 300 lits va renforcer l’offre de santé de soins spécialisés dans la région du Centre-Sud et contribuer à réduire les évacuations sanitaires vers les hôpitaux nationaux.

L’adoption de ce décret permet la création du Centre hospitalier régional de Manga, conformément à la loi n°010-2013/AN du 30 avril 2013 portant règles de création des catégories d’établissements publics.

Le deuxième décret porte institution d’une retenue obligatoire sur les rémunérations des agents publics et des travailleurs du secteur privé.

L’ampleur des besoins et le contexte économique et socio-politique international et sous régional nécessitent de développer des initiatives endogènes et solidaires pour trouver les moyens nécessaires à la lutte contre le terrorisme et la sécurisation de notre territoire.

Ce décret vise le prélèvement obligatoire de 1% sur les salaires nets des travailleurs du secteur public et du privé et 25% sur les motivations servies au personnel des ministères et institutions y compris les agents des sociétés d’Etat et des Etablissements publics de l’Etat pour une durée de 12 mois. L’institution de ce prélèvement vient en appui à l’intensification des efforts de défense et de sécurisation du territoire national.

L’adoption de ce décret permettra d’accroître les ressources financières du Fonds de soutien patriotique nécessaire à la lutte contre le terrorisme ainsi qu’à la reconquête et la sécurisation du territoire national. Cette mesure permettra également d’améliorer la rémunération et les conditions de travail des Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP).

Le troisième décret est relatif à la création de l’Office national de sécurisation des sites miniers (ONASSIM).

Ce décret est une relecture du décret n°2013-1309/PRES/PM/MATS/MEF du 31 décembre 2013 portant création de l’ONASSIM.

La principale innovation de cette relecture est d’opérationnaliser l’ONASSIM sous le modèle consortium en vue d’une bonne coordination des activités de sécurisation et d’une saine gestion des recettes issues des contrats de prestations.

L’adoption de ce décret permettra à l’ONASSIM de remplir efficacement ses missions, conformément aux dispositions du décret n°2014-613/PRES/PM/MEF/MFPTSS du 24 juillet 2014 portant statut général des établissements publics de l’Etat à caractère administratif.

Le quatrième décret porte nomination d’un Inspecteur divisionnaire des douanes.

Le 29 décembre 2023, Monsieur Adama ILBOUDO, Mle 49 336 J, Inspecteur principal des douanes a été nommé Directeur général des douanes.

Selon l’article 10 du décret n°2019-1123/PRES/PM/MINEFID du 25 novembre 2019 portant modalités de promotion en grade du personnel du cadre paramilitaire des douanes, lorsqu’un agent du corps des inspecteurs des douanes est nommé aux fonctions de Directeur général des douanes celui-ci est automatiquement promu au grade d’Inspecteur divisionnaire des douanes.

L’adoption de ce décret permet la nomination de Monsieur Adama ILBOUDO, Mle 49 336 J, Inspecteur principal des douanes au grade d’Inspecteur divisionnaire des douanes.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES DROITS HUMAINS, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS

Le Conseil a adopté un décret portant remise de peines à l’occasion du 1er janvier 2024.

Ce décret est pris en application de l’article 54 de la Constitution du 02 juin 1991 qui accorde un droit de grâce au Chef de l’Etat. Les dispositions de la loi n°010-2017/AN du 10 avril 2017 portant régime pénitentiaire au Burkina Faso et le décret n°160 du 18 avril 1961 réglementent ce droit de grâce.

Conformément à ces textes, les bénéficiaires de grâce sont choisis parmi les détenus ayant fait preuve de bonne conduite et ayant purgé la moitié de leur peine. Ils sont également choisis en raison de leur âge, de leur minorité pénale, de la précarité de leur santé, de l’intérêt porté aux travaux dans les unités de production agricole, les ateliers et chantiers des établissements pénitentiaires. Le Président de la Transition a usé de son droit de grâce au profit de 968 détenus.

L’adoption de ce décret permet, pour la nouvelle année 2024, la remise totale du reliquat de peines à 335 détenus condamnés, la remise partielle de peines allant de 03 à 12 mois à 626 autres détenus et à 07 condamnés à vie pour la commutation de leurs peines.

La liste de ces personnes sera publiée dans le Journal Officiel du Burkina Faso.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION

Le Conseil a adopté huit (08) rapports.

Le premier rapport est relatif à deux (02) projets de décret portant respectivement création d’emplois et nomination d’Enseignants-chercheurs dans l’emploi de Maître de Conférences à l’Ecole normale supérieure (ENS).

L’adoption de ces décrets permet la création de neuf (09) emplois de Maître de Conférences et de neuf (09) emplois de Maître-assistant et la nomination de neuf (09) Enseignants-chercheurs dans l’emploi de Maître de Conférences à l’Ecole normale supérieure, pour compter du 29 juillet 2023.

Le deuxième rapport est relatif à deux (02) projets de décret portant respectivement création d’emplois et nomination de Chercheurs dans les emplois de Directeur de recherche et de Maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST).

L’adoption de ces décrets permet la création de neuf (09) emplois de Directeur de recherche, de trente et un (31) emplois de Maître de recherche et de vingt et un (21) emplois de Chargé de recherche ainsi que la nomination de quarante (40) Chercheurs dans les emplois de Directeur de recherche et de Maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique et technologique, pour compter du 29 juillet 2023.

Le troisième rapport est relatif à deux (02) projets de décret portant respectivement création d’emplois et nomination d’un Enseignant-chercheur à l’Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) dans l’emploi de Maître de Conférences.

L’adoption de ces décrets permet la création d’un emploi de Maître de Conférences et de trois (03) emplois de Maître-assistant et la nomination d’un Enseignant-chercheur dans l’emploi de Maître de Conférences à l’Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO), pour compter du 29 juillet 2023.

Le quatrième rapport est relatif à deux (02) projets de décret portant respectivement création d’emplois et nomination d’Enseignants-chercheurs à l’Université de Dédougou dans l’emploi de Professeur titulaire.

L’adoption de ces décrets permet la création de deux (02) emplois de Professeur titulaire et de cinq (05) emplois de Maître-assistant et la nomination de deux (02) Enseignants-chercheurs dans l’emploi de Professeur titulaire à l’Université de Dédougou, pour compter du 29 juillet 2023.

Le cinquième rapport est relatif à deux (02) projets de décret portant respectivement création d’emplois et nomination d’Enseignants-chercheurs à l’Université Norbert ZONGO dans les emplois de Professeur titulaire et de Maître de Conférences.

L’adoption de ces décrets permet la création de sept (07) emplois de Professeur titulaire, de cinq (05) emplois de Maître de Conférences et de douze (12) emplois de Maître-assistant et la nomination de sept (07) Enseignants-chercheurs dans l’emploi de Professeur titulaire et de cinq (05) Enseignants-chercheurs dans l’emploi de Maître de Conférences à l’Université Norbert ZONGO, pour compter du 29 juillet 2023.

Le sixième rapport est relatif à un projet de décret portant création d’emplois à l’Université de Ouahigouya.

L’adoption de ce décret permet la création de deux (02) emplois de Maître-assistant et d’un emploi de Maître-assistant hospitalo-universitaire à l’Université de Ouahigouya.

Le septième rapport est relatif à un projet de décret portant création d’emplois à l’Université virtuelle du Burkina Faso (UV-BF).

L’adoption de ce décret permet la création de quatre (04) emplois de Maître-assistant à l’Université virtuelle du Burkina Faso.

Le huitième rapport est relatif à deux (02) projets de décret portant respectivement création d’emplois et nomination d’Enseignants-chercheurs à l’Université Thomas SANKARA dans les emplois de Professeur titulaire et de Maître de Conférences.

L’adoption de ces décrets permet la création de cinq (05) emplois de Professeur titulaire, de trois (03) emplois de Maître de Conférences et vingt-trois (23) emplois de Maître-assistant et la nomination de cinq (05) Enseignants-chercheurs dans les emplois de Professeur titulaire et de trois (03) Enseignants-chercheurs dans les emplois de Maître de Conférences à l’Université Thomas SANKARA, pour compter du 29 juillet 2023.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des Inspecteurs de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaires.

L’adoption de ce décret permet la nomination de quinze (15) Inspecteurs de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaires, conformément aux dispositions du décret n°2015-1183/PRES-TRANS/PM/MERH/MME/MS/MARHASA/MICA/MIDT/MRSI du 22 octobre 2015 portant modalités d’inspections en matière de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaires.

I.7. AU TITRE DU MINISTERE DE L’URBANISME, DES AFFAIRES FONCIERES ET DE L’HABITAT

Le Conseil a adopté un décret portant approbation des Schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) des villes de Kongoussi, Zorgho et Toma.

La réalisation des Schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) de ces trois (03) villes s’inscrit dans le cadre de la loi n°017-2006/AN du 18 mai 2006 portant Code de l’urbanisme et de la construction au Burkina Faso. Cette loi a institué le Schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme comme premier document de planification urbaine.

Les SDAU de Kongoussi, Zorgho et Toma répondent à la nécessité d’organiser l’espace urbain de ces villes dans le but de limiter les conséquences néfastes d’une croissance urbaine non maîtrisée. Il s’agit de coordonner le développement de ces villes dans le respect du cadre de vie des habitants.

L’adoption de ce décret permet aux villes de Kongoussi, Zorgho et Toma de disposer d’un référentiel pour leur occupation spatiale.

  1. COMMUNICATION ORALE

II.1. Le ministre de l’Economie, des finances et de la prospective a fait au Conseil le point de la première rencontre ministérielle des pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) sur le développement économique de l’espace du Liptako-Gourma, le 25 novembre 2023 précédée par celle des experts des pays membres les 23 et 24 novembre 2023 à Bamako en République du Mali.

La rencontre ministérielle a permis d’échanger sur une synergie d’actions entre les pays de l’AES en vue d’un développement économique au sein de l’Alliance. Il s’agissait entre autres, d’identifier les potentialités, les contraintes et difficultés économiques majeures auxquelles sont confrontés les pays de l’Alliance des Etats du Sahel. Cette rencontre a aussi analysé les problèmes de financement des économies des pays de l’AES et identifié les solutions spécifiques et endogènes pour le financement de projets intégrateurs.

A l’issue de la réunion, des recommandations ont été formulées. Il s’agit notamment de :

– l’accélération de la mise en place de l’architecture juridico-institutionnelle et des mécanismes de financement des instances de l’AES ;

– l’amélioration de la libre circulation des personnes dans l’espace de l’AES ;

– l’accélération de la mise en œuvre des projets et programmes énergétiques, agricoles, hydrauliques, de réseaux de transport routier, aérien, ferroviaire, fluvial, d’infrastructures d’élevage dans les Etats de l’AES ;

– la création d’une compagnie aérienne commune aux Etats de l’AES ;

– l’approfondissement de la réflexion au niveau national sur la question de l’intégration économique et monétaire dans l’espace AES à travers l’harmonisation des politiques budgétaires.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

  1. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

– Monsieur Wendpanga Bruno COMPAORE, Mle 119 280 T, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur exécutif du Bureau national des Grands projets du Burkina Faso.

  1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE

– Monsieur Souleymane DRABO, Mle 279 927 Y, Administrateur civil, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Conseiller technique chargé des libertés publiques, de la prévention et de la gestion des conflits de la Région des Hauts-Bassins ;

– Monsieur Idrissa BARRY, Mle 212 177 V, Administrateur civil, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services.

  1. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION REGIONALE ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

– Monsieur Ahmed DIALLO, Mle 56 716 P, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Trésorier près l’Ambassade du Burkina Faso à Téhéran (Iran).

  1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DE LA PROSPECTIVE

– Monsieur Frédéric SAWADOGO, Mle 46 229 F, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Inspecteur technique des impôts ;

– Monsieur Boroma TRAORE, Mle 49 124 L, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Inspecteur technique des impôts ;

– Monsieur Youssoufou SAWADOGO, Mle 50 055 T, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Inspecteur technique des impôts ;

– Monsieur René DONDASSE, Mle 40 426 S, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Inspecteur technique des impôts ;

– Madame Geneviève ZOUNGRANA/DAMIBA, Mle 43 144 P, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 9ème échelon, est nommée Inspecteur technique des impôts ;

– Monsieur Nayrakba Jacques ZANGO, Mle 31 981 G, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Inspecteur technique des impôts ;

– Monsieur Soungalo Eric BARRO, Mle 43 110 R, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Inspecteur technique des impôts ;

– Monsieur Jean-Baptiste KABORE, Mle 46 238 R, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur des moyennes entreprises du Centre II ;

– Monsieur Salif SANA, Mle 96 897 P, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur des moyennes entreprises du Centre III ;

– Monsieur Mayel DABIRE, Mle 49 078 N, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur des moyennes entreprises du Centre V ;

– Monsieur Issouf KINTINGA, Mle 216 196 A, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur de l’informatique de la Direction générale des impôts ;

– Monsieur Idrissa DOAMBA, Mle 32 052 B, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur régional des impôts du Plateau-Central ;

– Madame Joëlle Bénéwendé SAWADOGO/BERE, Mle 272 806 C, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice régionale de l’économie et de la planification du Plateau-Central ;

– Monsieur Harouna KABORE, Mle 200 532 R, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur régional de l’économie et de la planification du Sahel ;

– Monsieur Inoussi Atikou MAIGA, Mle 29 759 A, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Directeur régional des impôts du Sahel ;

– Madame Claudine BINGBOURE/COMPAORE, Mle 112 503 S, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 6ème échelon, est nommée Directrice du Centre départemental des impôts de Saaba.

  1. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES DROITS HUMAINS, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS

– Monsieur Boukary ZANGO, Mle 113 378 V, Inspecteur de sécurité pénitentiaire divisionnaire, 1er échelon, est nommé Secrétaire général de l’Ecole nationale de la garde de sécurité pénitentiaire (ENGSP).

  1. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE

– Monsieur Assane OUANGARE, Mle 46 473 F, Médecin de santé publique, catégorie PA, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Inspecteur général des services.

  1. AU TITRE DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES ET DU DESENCLAVEMENT

– Monsieur Domèmansèo Oscar DABIRE, Mle 57 188 Z, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Chef de département des marchés, de l’administration et des finances du Secrétariat permanent des Travaux routiers à haute intensité de main d’œuvre (SP-TRHIMO) ;

– Monsieur Albert BASSOLE, Mle 308 435 A, Ingénieur en génie civil, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chef de département technique au Secrétariat permanent des Travaux routiers à haute intensité de main d’œuvre ;

– Monsieur Kiswendsida Clément SEDGO, Mle 205 534 M, Ingénieur en génie civil, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Chef de département de suivi-évaluation et de la gestion environnementale et sociale du Secrétariat permanent des Travaux routiers à haute intensité de main d’œuvre.

  1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, DE L’ALPHABETISATION ET DE LA PROMOTION DES LANGUES NATIONALES

– Monsieur Souleymane IBA, Mle 47 609 T, Conseiller pédagogique de l’enseignement secondaire, 1ère classe, 16ème échelon, est nommé Directeur provincial des enseignements post-primaire et secondaire du Soum.

  1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION

– Monsieur Tégawendé Justin ZAIDA, Mle 245 808 U, Maître-assistant en Physique : Combustion, est nommé Maître de Conférences en Combustion à l’Ecole polytechnique de Ouagadougou, pour compter du 29 juillet 2023.

Les personnes dont les noms suivent sont nommées Maître de Conférences à l’Ecole normale supérieure, pour compter du 29 juillet 2023 :

– Monsieur Missa BARRO, Mle 74 454 M, Maître-assistant en Sciences de l’éducation, est nommé Maître de conférences en Sciences de l’éducation ;

– Monsieur Anankpètinan Prosper DABIRE, Mle 271 391 E, Maître-assistant en Physiologie animale est nommé Maître de conférences en Physiologie animale ;

– Monsieur Kirsi Jean-Pierre DOUAMBA, Mle 26 240 A, Maître-assistant en Sciences de l’Education (Pédagogie-apprentissage), est nommé Maître de conférences en Sciences de l’éducation (didactique des Maths et statistique appliquée à l’éducation) ;

– Madame Mayouré Edith TAPSOBA/ILBOUDO, Mle 256 266 H, Maître-assistant en Physiologie animale, est nommée Maître de conférences en Physiologie animale ;

– Monsieur Kassiénou LAMIEN, Mle 271 392 L, Maître-assistant en Mathématiques : Analyse numérique, est nommé Maître de conférences en Mathématiques : Mathématiques appliquées (Modélisation et analyse numérique) ;

– Monsieur Gninneyo Sylvestre-Pierre NIYA, Mle 43 710 T, Maître-assistant en Sciences de l’éducation, est nommé Maître de conférences en Sciences de l’éducation ;

– Monsieur Timbila SAWADOGO, Mle 84 929 A, Maître-assistant en Sciences de l’éducation (didactique des Maths, statistique appliquée à l’éducation), est nommé Maître de conférences en Sciences de l’éducation (didactique des Maths, statistique appliquée à l’éducation) ;

– Madame Yamba SAMPO/SINARE, Mle 256 263 Z, Maître-assistant en Biologie et Ecologie animales, est nommée Maître de conférences en Biologie et Ecologie animales ;

– Madame Svitlana Leonidovna NITIEMA/YEFANOVA, Mle 245 738 T, Maître-assistant en Chimie : Chimie organique, est nommée Maître de Conférences en Chimie : Chimie organique, Chimie des substances naturelles.

Les personnes dont les noms suivent sont nommées Directeur de recherche pour compter du 29 juillet 2023 :

– Madame Madjelia Dite Cangré Ebou SOME/DAO, Mle 47 626 B, Maître de recherche, est nommée Directeur de recherche en Biologie et Ecologie végétales au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Mahamadi DIANDA, Mle 218 428 K, Maître de recherche, est nommé Directeur de recherche en Microbiologie-Biologie végétale au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Madame Mamounata BELEM/OUEDRAOGO, Mle 218 396 R, Maître de recherche, est nommée Directeur de recherche en Ecologie et botanique (Biologie végétale) au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Madame Hadja Oumou SANON, Mle 225 502 F, Maître de recherche, est nommée Directeur de recherche en Productions animales au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Issa WONNI, Mle 231 949 B, Maître de recherche, est nommé Directeur de recherche en Phytopathologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Issaka OUEDRAOGO, Mle 216 572 S, Maître de recherche, est nommé Directeur de recherche en Physique (Physique des matériaux et énergétique) au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Madame Fatoumata BA/HAMA, Mle 110 939 F, Maître de recherche, est nommée Directeur de recherche en Nutrition-Sciences des aliments au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Monsieur Donatien KABORE, Mle 110 947 D, Maître de recherche, est nommé Directeur de recherche en Biochimie-Microbiologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Monsieur Abdoulaye SEREME, Mle 52 131 K, Maître de recherche, est nommé Directeur de recherche en Sciences naturelles au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT).

Les personnes dont les noms suivent sont nommées Maître de recherche pour compter du 29 juillet 2023 :

– Madame Eveline Marie Fulbert Windinmi SAWADOGO/COMPAORE, Mle 112 530 X, Chargée de recherche, est nommée Maître de recherche en Sociologie du développement au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Tionyélé FAYAMA, Mle 258 308 L, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Sociologie-Anthropologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Elie Serge Gaëtan SAURET, Mle 250 422 S, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Hydro-Géologie-Hydrologie-Environnement au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Massouroudini AKOUDJIN, Mle 258 251 S, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Sciences et gestion de l’environnement au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Madame Pane Jeanne D’Arc COULIBALY/COULIBALY, Mle 207 954 X, Chargée de recherche, est nommée Maître de recherche en Sciences du sol au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Karim NEBIE, Mle 311 955 M, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Entomologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Bansé OUEDRAOGO, Mle 37 023 B, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Zootechnie (Productions animales) au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Madame Dohan Mariam KIBA/SOMA, Mle 258 284 H, Chargée de recherche, est nommée Maître de recherche en Sciences du sol, fertilité, fertilisation des sols au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Ibié Gilles THIO, Mle 249 821 W, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Génétique et amélioration des plantes au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) ;

– Monsieur Aristide Romaric Yiwônégadjan BADO, Mle 241 737 H, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Démographie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) ;

– Madame Mélanie Léa Désirée PARE/TOE, Mle 216 568 P, Chargée de recherche, est nommée Maître de recherche en Anthropologie et sociologie de la santé au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) ;

– Madame Fadima Inna Kamina YAYA BOCOUM, Mle 110 938 G, Chargée de recherche, est nommée Maître de recherche en Sociologie de la santé au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) ;

– Monsieur Salfo OUEDRAOGO, Mle 216 017 Y, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Pharmacie galénique au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) ;

– Monsieur Nagaonlé Eric SOME, Mle 231 955 Z, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Epidémiologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) ;

– Monsieur Issaka ZONGO, Mle 88 765 Y, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Santé publique option Epidémiologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) ;

– Monsieur Janvier KINI, Mle 258 250 J, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Sciences économiques au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) ;

– Monsieur Hamtandi Magloire NATAMA, Mle 249 872 G, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Parasitologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) ;

– Monsieur Abdoulaye COMPAORE, Mle 258 289 R, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Energétique au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Monsieur Frédéric BATIONO, Mle 52 134 U, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Génie industriel au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Monsieur Fabrice BATIONO, Mle 250 424 U, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Nutrition-Sciences des aliments au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Madame Zoénabo DOUAMBA, Mle 249 853 Y, Chargée de recherche, est nommée Maître de recherche en Biochimie, Biologie moléculaire au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Madame Tinkoudougou Cathérine SAWADOGO/ILBOUDO, Mle 258 275 F, Chargée de recherche, est nommée Maître de recherche en Biologie et écologie végétales au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Monsieur Fabèkouré Cédric KAMBIRE, Mle 58 514 A, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Agro-pédologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Monsieur Lamoussa Paul OUATTARA, Mle 250 428 A, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Biochimie-microbiologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Monsieur Fidèle Wend-bénédo TAPSOBA, Mle 258 323 M, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Biochimie-microbiologie au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT) ;

– Madame Marie-Thérèse Camille SOME/ARCENS, Mle 117 299 E, Chargée de recherche, est nommée Maître de recherche en Sociologie urbaine au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INSS) ;

– Monsieur Martial HALPOUGDOU, Mle 77 999 E, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Histoire au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INSS) ;

– Monsieur Wendkuuni Désiré POUDIOUGO, Mle 249 838 X, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Sciences de l’éducation au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INSS) ;

– Monsieur Wendlassida Serge Dénis SAMANDOULGOU, Mle 249 849 J, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Philosophie (éthique, morale et politique) au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INSS) ;

– Monsieur Ousseny SIGUE, Mle 249 844 B, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Géographie des transports au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INSS) ;

– Monsieur Irissa ZIDNABA, Mle 249 842 Z, Chargé de recherche, est nommé Maître de recherche en Géographie de la population au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/INSS).

Les personnes dont les noms suivent sont nommées Professeur titulaire à l’Université de Dédougou, pour compter du 29 juillet 2023 :

– Monsieur Midibahaye Emmanuel HEMA, Mle 245 801 D, Maître de Conférences en Biologie et Ecologie animales, est nommé Professeur titulaire en Biologie et Ecologie animales à l’Unité de formation et de recherche en sciences appliquées et technologies (UFR/SAT) ;

– Monsieur Kiessoun KONATE, Mle 245 802 K, Maître de Conférences en Biochimie (substances naturelles), est nommé Professeur titulaire en Biochimie (substances naturelles) à l’Unité de formation et de recherche en sciences appliquées et technologies (UFR/SAT).

Les personnes dont les noms suivent sont nommées Professeur titulaire à l’Université Norbert ZONGO, pour compter du 29 juillet 2023 :

– Monsieur François SAWADOGO, Mle 40 930 D, Maître de Conférences en Psychologie sociale, Psychologie cognitive, parapsychologie, est nommé Professeur titulaire en Psychologie cognitive des apprentissages à l’Unité de formation et de recherche en Lettres et sciences humaines (UFR/LSH) ;

– Monsieur Kandayinga Landry Guy Gabriel YAMEOGO, Mle 92 856 C, Maître de Conférences en Sciences du langage, est nommé Professeur titulaire en Sciences du langage à l’Unité de formation et de recherche en Lettres et sciences humaines (UFR/LSH) ;

– Monsieur Alain Casimir ZONGO, Mle 43 295 L, Maître de Conférences en Philosophie, est nommé Professeur titulaire en Philosophie à l’Unité de formation et de recherche en Lettres et sciences humaines (UFR/LSH) ;

– Monsieur Moussa BOUGOUMA, Mle 231 935 C, Maître de Conférences en Chimie : Chimie physique (Electrochimie), est nommé Professeur titulaire en Chimie : Chimie physique (Electrochimie) à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et technologies (UFR/ST) ;

– Monsieur André CONSEIBO, Mle 58 533 H, Maître de Conférences en Mathématiques : Algèbre, est nommé Professeur titulaire en Mathématiques : Algèbre à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et technologies (UFR/ST) ;

– Monsieur Tounwendyam Frédéric OUEDRAOGO, Mle 110 953 F, Maître de Conférences en Mathématiques : Informatique, est nommé Professeur titulaire en Informatique à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et technologies (UFR/ST) ;

– Monsieur Mahamadou DIARRA, Mle 110 958 K, Maître de Conférences agrégé en Sciences économiques, est nommé Professeur titulaire en Politique économique à l’Unité de formation et de recherche en Sciences économiques et de gestion (UFR/SEG).

Les personnes dont les nommes suivent sont nommées Maître de Conférences à l’Université Norbert ZONGO, pour compter du 29 juillet 2023 :

– Monsieur Noaga BIRBA, Mle 231 937 L, Maître-assistant en Archéologie, est nommé Maître de Conférences en Archéologie à l’Unité de formation et de recherche en Lettres et sciences humaines (UFR/LSH) ;

– Monsieur Talaridia Fulgence IDANI, Mle 59 233 F, Maître-assistant en Géographie, est nommé Maître de Conférences en Géographie physique à l’Unité de formation et de recherche en Lettres et sciences humaines (UFR/LSH) ;

– Monsieur Issaka YAMEOGO, Mle 271 404 Z, Maître-assistant en Histoire de la philosophie, est nommé Maître de Conférences en Philosophie à l’Unité de formation et de recherche en Lettres et sciences humaines (UFR/LSH) ;

– Monsieur Abdoulaye COMPAORE, Mle 271 398 V, Maître-assistant en Mathématiques : Mathématiques appliquées (Recherche opérationnelle), est nommé Maître de Conférences en Mathématiques : Mathématiques appliquées (Recherche opérationnelle) à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et technologies (UFR/ST) ;

– Monsieur Wendgida Dimitri WANGRAWA, Mle 271 403 K, Maître-assistant en Entomologie, est nommé Maître de Conférences en Entomologie à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et technologies (UFR/ST).

Les personnes dont les noms suivent sont nommées Professeur titulaire à l’Université Thomas SANKARA, pour compter du 29 juillet 2023 :

– Monsieur Souglimpo Omer COMBARY, Mle 214 995 C, Maître de Conférences agrégé en Sciences économiques, est nommé Professeur titulaire en Economie du développement à l’Unité de formation et de recherche en Sciences économiques et de gestion (UFR/SEG) ;

– Monsieur Youmanli OUOBA, Mle 271 355 D, Maître de Conférences agrégé en Sciences économiques, est nommé Professeur titulaire en Economie du développement à l’Unité de formation et de recherche en Sciences économiques et de gestion (UFR/SEG) ;

– Monsieur Mamadou TOE, Mle 241 755 W, Maître de Conférences agrégé en Sciences de gestion, est nommé Professeur titulaire en Gestion financière et comptabilité à l’Unité de formation et de recherche en Sciences économiques et de gestion (UFR/SEG) ;

– Madame Patricia Lucie ZOUNGRANA, Mle 59 245 P, Maître de Conférences en Mathématiques : Algèbre, est nommée Professeur titulaire en Mathématiques : Algèbre à l’Unité de formation et de recherche en Sciences économiques et de gestion (UFR/SEG) ;

– Monsieur Windpagnangdé Dominique KABRE, Mle 102 676 W, Maître de Conférences agrégé en Droit privé, est nommé Professeur titulaire en Droit privé à l’Unité de formation et de recherche en Sciences juridiques et politiques (UFR/SJP).

Les personnes sont les noms suivent sont nommées Maître de Conférences à l’Université Thomas SANKARA, pour compter du 29 juillet 2023 :

– Monsieur Jean-Pierre Windpanga SAWADOGO, Mle 49 404 R, Maître-assistant en Economie, est nommé Maître de Conférences en Economie du développement à l’Unité de formation et de recherche en Sciences économiques et de gestion (UFR/SEG) ;

– Monsieur Natéwindé SAWADOGO, Mle 286 166 J, Maître-assistant en Sociologie de la santé, est nommé Maître de Conférences en Sociologie de la santé à l’Institut universitaire de formations initiale et continue (IUFIC) ;

– Monsieur Issouf TRAORE, Mle 271 881 M, Maître-assistant en Géographie humaine, est nommé Maître de Conférences en Géographie humaine (Population/environnement) à l’Institut universitaire de formations initiale et continue (IUFIC).

  1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT

Les personnes sont les noms suivent sont nommées Inspecteurs de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaires :

– Monsieur Martial ZOUNGRANA, Mle 84 926 B, Enseignant-chercheur, Directeur national de l’Autorité nationale de radioprotection et de sûreté nucléaire (ARSN) ;

– Monsieur Belko Massi BARRY, Mle 213 862 K, Inspecteur de l’environnement, Chef de division de la Sécurité nucléaire et des interventions ;

– Monsieur Christian BANGOU, Mle 294 400 H, Conseiller en études et analyses, option : Physique, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Delwendé NABAYAOGO, Mle 109 893 U, Technicien supérieur de l’environnement, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Etienne NITIEMA, Mle 222 188 V, Technicien supérieur de l’environnement, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Fousséni OUATTARA, Mle 222 196 U, Technicien supérieur de l’environnement, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Jacques TIONOU, Mle 202 563 J, Technicien supérieur de l’environnement, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Joachim KOLOGO, Mle 106 142 U, Ingénieur en imagerie médicale, radiobiologie-radioprotection, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Karim HIE, Mle 294 401 R, Technicien supérieur de l’environnement, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Lamoussa Moumouni SOUMIALE, Mle 245 283 H, Technicien supérieur de l’environnement, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Sâabèsèlè Jean Augustin SOMDA, Mle 293 265 G, Conseiller en études et analyses, option Droit, Chef de division Règlementation à l’ARSN ;

– Monsieur Salif DERRA, Mle 204 068 S, Inspecteur de l’environnement, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Seydou SAWADOGO, Mle 202 566 T, Inspecteur de l’environnement, Chef de division des Autorisations à l’ARSN ;

– Monsieur Tarwindpanga Philippe DIENDERE, Mle 306 652 F, Technicien supérieur de l’environnement, agent à l’ARSN ;

– Monsieur Zakaria YAMEOGO, Mle 54 018 T, Ingénieur en imagerie médicale, Chef de division des Inspections à l’ARSN.

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

MINISTERE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITE URBAINE ET DE LA SECURITE ROUTIERE

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de la Société de gestion du patrimoine ferroviaire du Burkina (SOPAFER-B) pour un premier mandat de trois (03) ans.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LE CONSEIL BURKINABE DES CHARGEURS (CBC)

– Monsieur Sayouba KIENDREBEOGO, Mle 222, Conseiller en transport, logistique et commerce international.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU BURKINA FASO (CCI-BF)

– Monsieur Elie SAWADOGO, Mle 23 19 281 F, Directeur des plateformes économiques et de la facilitation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page