L’Abbé François-Xavier Damiba forme des Samo à l’aide de proverbes moosé

L’Abbé François-Xavier Damiba de l’archidiocèse de Koupéla, dans la région du centre-Est, formateur permanent des laïcs au Centre national cardinal Paul Zougrana, a dédicacé son tout nouveau livre baptisé « Proverbe moosé pour la formation des Samo », le jeudi 21 décembre 2023 à Ouagadougou.

L’ouvrage intitulé « Proverbe Moosé pour la formation des Samo » est un recueil de proverbes de deux tomes. Le premier fait 630 pages et le second 596 pages, recensant 4 000 proverbes. Selon l’auteur, le titre de l’œuvre fait un clin d’œil aux Samo avec lesquels il a un lien de parenté à plaisanterie. Le dessin illustratif sur la couverture résume une anecdote pleine de leçons de vie, selon l’abbé Pascal Kolesnore, maître de conférences à l’Université Saint-Thomas d’Aquin.

« Vous voyez un homme dénudé qui tente de mettre un baobab vivant sur la tête. Il est fou et c’est un Samo. Un autre fou passant par là, un Moaaga observe la scène et s’écrit, Samo même est une bête quoi. Non plus que bête. Il est fou. Moi si je me soigne et je serai mieux que ce vrai fou Samo », a-t-il expliqué.

« C’est une richesse » (Abbé François-Xavier Damiba) -©Faso7

Quant à l’auteur l’Abbé François-Xavier Damiba, il a exprimé sa satisfaction et sa gratitude à l’endroit de toutes ces personnes qui ont contribué d’une manière quelconque à la réussite de cet ouvrage. À l’en croire, la richesse des cultures burkinabè se trouve cachée dans les proverbes. L’œuvre englobe des proverbes de différents domaines de la vie telle que la philosophie, la politique, la nature et la science.

« C’est une richesse. Personnellement, quand j’ai quelque chose de sérieux à faire, je rentre dans ce grenier-là et je puise. Un proverbe remplace 10 phrases, 20 phrases, ça dit l’essentiel », a-t-il laissé entendre.

Il faut noter que l’œuvre dédicacée est disponible dans les librairies. Chaque tome est vendu à un prix unitaire de 10 000 F CFA.

Carol Marie SAWADOGO (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page