Vaccin contre le paludisme : Le Pr Halidou Tinto parmi les 10 scientifiques qui ont marqué l’année 2023

Il est Burkinabè et il est le seul Africain parmi les dix personnalités scientifiques reconnues par le magazine britannique « Nature » comme ayant marqué 2023. Le Professeur Halidou Tinto est lauréat du Nature’10. 

Le magazine britannique Nature a publié la liste des 10 personnalités scientifiques qui ont marqué l’année 2023. Le Burkinabè Halidou Tinto est parmi les lauréats. Il est le seul Africain.

Le chercheur burkinabè figure parmi les « personnes qui ont compté pour la science » au cours de l’année 2023 pour ses travaux dans le cadre de la recherche d’un vaccin contre le paludisme.

Le Directeur de Recherche en parasitologie est en effet le Principal Investigateur des essais cliniques de phase II et III des vaccins R21/Matrix-M développé par l‘Université d’Oxford et le vaccin RTS, S/AS01 développé par GSK à Nanoro. Le vaccin R21 est le deuxième vaccin antipaludique recommandé par l’OMS, après le vaccin RTS, S/AS01, que l’Organisation avait recommandé en 2021 après que les essais cliniques aient démontré que « ces deux vaccins étaient sûrs et permettaient de prévenir efficacement le paludisme chez les enfants et que, administrés à grande échelle, ils pourraient avoir un impact important en termes de santé publique», lit-on dans le communiqué parvenu à Faso7.

Lutte contre le paludisme : Le Burkina Faso homologue le vaccin antipaludique R21/Matrix-M™

« L’homologation d’un vaccin antipaludique avec des niveaux d’innocuité et d’efficacité aussi élevés constitue un accomplissement majeur dans ma carrière de chercheur Africain. Lorsque nous avons commencé l’essai clinique de phase II du vaccin R21/Matrix-M en mai 2019 à Nanoro, je n’aurais jamais imaginé que 4 ans plus tard, nous prendrions une décision aussi historique qui va contribuer à sauver des millions de vies sur notre continent et c’est ce qui nous rend très fiers aujourd’hui’’, a-t-il lui-même commenté.

Institué en 2011, Nature’s 10  dévoile des personnalités  qui ont marqué l’année pour des raisons scientifiques ou des controverses. A noter que le Pr Halidou Tinto est le 5e du continent africain à avoir été distingué par ce prix depuis qu’il a été créé.  Il rejoint ainsi dans ce palmarès le virologue congolais, co-découvreur du virus Ebola Jean-Jacques Muyembe, le paléoanthropologue éthiopien Yohannes Haile-Selassie et le Directeur Général de l’OMS l’éthiopien Tedros Ghebreyesus.

Il est le deuxième Burkinabè après Lassina Zerbo en 2017.

Faso7

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page