Projet Child Affected by Armed Conflict : Un plan d’action de transition-localisation en phase d’élaboration à Ouagadougou

La coordination nationale du domaine de protection de l’enfant (CPAOR) a organisé un atelier pour élaborer un plan d’action de transition-localisation. Cet atelier s’est déroulé du 27 au 28 novembre 2023 à Ouagadougou.

À l’approche de la fin du projet Child Affected by Armed Conflict (CAAC), les acteurs locaux ont élaboré les bases de la future architecture d’une structure de coordination de la protection de l’enfant.

Cet atelier de deux jours est le couronnement de l’ensemble du processus de formation des acteurs locaux. Il a pour objectif, selon ses initiateurs, la mise à disposition d’un plan de transition qui va asseoir les bases de la future  »photographie d’une structure de coordination en protection de l’enfant ».

Ce plan de transition sur la localisation vise aussi à consolider les actions humanitaires en protection de l’enfance.

Boubacary Bonkoungouco coordinateur du domaine de responsabilité et de protection de l’enfant de l’ONG Save the Children, a expliqué que la localisation est un processus qui vise à impliquer les acteurs locaux dans le processus d’accès à l’aide humanitaire.

« Désormais, l’aide humanitaire sera aussi locale que possible et aussi internationale que nécessaire. Les acteurs internationaux ne sont pas exclus, mais ils viendront en cas de nécessité pour accompagner les acteurs locaux peut être en termes de renforcement de capacité, en termes de partage des ressources financières », a-t-il indiqué

Au cours de cette rencontre, les organisateurs ont présenté les résultats du projet d’appui au CPAOR et déterminer les prochaines étapes pour la mise en œuvre du plan de transition.

À les écouter, au sortir de cette rencontre, une feuille de route sur les prochaines étapes pour la mise en œuvre du plan de transition sera mise à la disposition des parties prenantes.

« À la suite de cet atelier, nous comptons organiser un forum national pour partager les expériences nationales en matière de mise en pratique de la localisation au sein des différentes organisations », a laissé entendre Boukary Bonkoungou.

Rasolsida Prisca Rachel ILBOUDO (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page