Centre-Est : Les avantages de l’actionnariat populaire présentés aux populations 

« Présentation du programme de l’entrepreneuriat communautaire pour un développement endogène et inclusif », c’est autour de ce thème que s’est tenue, ce samedi 07 octobre 2023, une conférence publique sur l’actionnariat populaire, dans la salle Polyvalente de Tenkodogo, dans la région du Centre-Est.

Organisée par la Présidence du Faso et ses partenaires techniques que sont l’Agence pour la Promotion de l’Entrepreneuriat Communautaire (APEC), la Société Coopérative-Bâtir l’Avenir (SCOOP-BA) et présidée par le Gouverneur de la région du Centre-Est, Aboudou Karim Lamizana, cette conférence a pour objectif de présenter le programme de l’entrepreneuriat communautaire par actionnariat populaire aux forces vives de la région du Centre-Est.

Les populations de la Région du Centre-Est sont sorties massivement pour exprimer leur adhésion à l’actionnariat communautaire

Le Gouverneur, dans son allocution d’ouverture de la cérémonie, a d’abord félicité les forces vives de sa région pour l’intérêt porté à cette conférence à travers la mobilisation massive. Selon lui, cette initiative est une occasion pour tous les fils et filles de la région du Centre-Est de s’engager pour un développement durable et surtout endogène.

«Je lance un cri de cœur à tous les Burkinabè en général et ceux de la région du centre-Est à souscrire massivement à ce programme pour la prospérité de la génération actuelle et future », a-t-il déclaré.

Après l’allocution du Gouverneur, le Directeur Général de l’APEC, Karim Traoré, a exposé le programme de l’entrepreneuriat communautaire aux participants. Il a affirmé que les modèles de développement économique actuels de notre pays sont non seulement obsolètes, mais importés de l’étranger. C’est pourquoi ce programme est le bienvenu puisqu’il s’inspire du modèle de développement économique de la société africaine.

Ce que le programme prévoit dans le Centre-Est 

En plus, il souligne que plusieurs activités seront réalisées grâce à l’élan patriotique de tous les Burkinabè. En matière de réalisations prévues pour la région du Centre-Est, on peut citer, entre autres, l’implantation d’une usine de transformation de tomates à Tenkodogo (dont le site d’accueil est déjà identifié), un programme d’intensification de la production agricole, la mise en place d’une centrale d’achat des productions agricoles. « L’actionnariat populaire est la clé de notre souveraineté », a réitéré Karim Traoré.

Après la conférence, certaines personnes ont immédiatement souscrit au programme d’actionnariat communautaire

Le deuxième conférencier, Aziz Nignan, Président du Conseil d’administration (PCA) de la SCOOP-BA, s’est exprimé en langue nationale mooré face aux participants. Abondant dans le même sens que son prédécesseur, il a souligné les avantages de l’actionnariat populaire et a invité toutes les forces vives en général et les jeunes en particulier à s’approprier ce programme pour leur intégrité et leur employabilité. Il a rappelé qu’à ce jour sur 100 000 souscrits au programme, la région du Centre-Est n’en compte que 900.

A l’issue des échanges, des participants ont exprimé leur satisfaction et ont promis adhérer au programme dans les sites ouverts à cet effet dans la région. Mais déjà, certains ont fait leur inscription dès la fin de la conférence publique.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page