SAMAO 2023 : Incursion dans la mine d’or « Orezone Bomboré SA »

Dans le cadre de 5e édition de la Semaines des Activités Minières de l’Afrique de l’Ouest (SAMAO), une visite a été organisée au profit des participants sur le site de la mine d’or « Orezone Bomboré SA », dans la région du Plateau Central, le samedi 30 septembre 2023.

Au cours de cette incursion, les participants composés d’étudiants, des personnels d’autres structures, des membres des pays invités au SAMAO, ont visité plusieurs sites de la mine d’or « Orezone Bomboré SA ». Il s’agit entre autres de l’usine, de la grande fosse de la mine, du site de réinitialisation, du polytank, ainsi que le site du programme de restauration des moyens de subsistance complexe agro-pastoral de l’association Wend-Guudi de Natinga.

Selon Ousseni Derra, Directeur général de la société OREZONE Bomboré SA, la mine dispose d’un programme de restauration des moyens de subsistance à savoir, des projets agricoles et d’élevage. L’autre programme est la gestion de l’environnement en lien avec la gestion de l’Eau, la gestion de la qualité de l’air, la biodiversité, la mise en valeur des terres et la gestion des déchets. La plupart des travailleurs de la société sont des nationaux, en à croire Ousseni Derra.

Ousseni Derra, directeur général de la société OREZONE de Bomboré SA -©Faso7

« On fonctionne presque à 100 % en local avec la direction et toute la chaîne de commandement ou d’opération qui est locale. C’est ça qui fait la particularité, car on essaie de faire la promotion du local. On a un contractuel minier qui est local et on essaie de former un deuxième contractuel minier pour être sûre que dans le pays, on se trouve avec cas même des acteurs assez outillés pour gérer le secteur minier proprement », a-t-il indiqué.

Il faut noter que la mine d’or « Orezone Bomboré SA » est située dans la région du Plateau Central, à 85 km de Ouagadougou. Selon Ousseni DerraBomboré est une mine à ciel ouvert exploitant des oxydes à extraction libre des roches dures à partir de plus de 60 fosses distinctes de taille de profondeur variable dans une zone minéralisée d’environ 12,2 km de long et 3 km de large.

La grande fosse de la mine -©Faso7

Gaston Nibié, étudiant en Exploration géologique à l’Institut Ingrid, est l’un des participants qui a pris part à la visite de la mine « Orezone Bomboré SA ». Il a tenu à remercier les organisateurs de  la SAMAO pour cette activité qui est selon lui passionnante et instructive.

« Nous avons retenu que la mine est vraiment organisée de façon structurelle. Rien ne se fait au hasard. Nous avons également appris qu’il y a beaucoup d’ouvertures en termes de stage, d’opportunité d’emploi pour les étudiants. Également, ce que nous avons appris, c’est que malgré la situation sécuritaire, la mine est vraiment résiliente », s’est-il exprimé.

Faso7

De son côté, Aristide Belemsobgo, Directeur général des Mines et de la Géologie, s’est dit satisfait de l’engouement des participants lors de la visite. Selon ses propos, l’excursion est un mécanisme inclus dans la SAMAO. Ainsi, il a encouragé et félicité la société pour son exemplarité et ses actions.

« Je pense qu’avec le nombre de visiteurs que nous avons, je pense que c’est déjà une bonne réussite. La société est un partenaire du ministère et au regard de son exemplarité notamment dans les emplois locaux, dans le sous-traitant local et c’est quelque chose que nous avons vraiment encouragé à travers cette visite », a-t-il fait savoir.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page