Burkina Faso : Une tentative de coup d’Etat déjouée (communiqué)

Le gouvernement burkinabè a confirmé ce 27 septembre 2023 dans un communiqué lu à la télévision nationale les rumeurs sur une tentative de coup d’Etat contre la  Transition qui avaient conduit de nombreux manifestants dans les rues dans la nuit du 26 septembre 2023.

« Une tentative avérée de Coup d’Etat a été déjouée ce 26 septembre 2023 par les services de renseignement et de sécurité burkinabè », indique le communiqué du gouvernement, qui ajoute que « à l’heure actuelle, des officiers et d’autres acteurs impliqués dans cette tentative de déstabilisation ont été arrêtés et d’autres  en fuite activement recherchés ».

Qui sont ces officiers arrêtés? Le communiqué a laissé cette tâche au parquet militaire qui donnera plus de détails. Mais le gouvernement a invité à ne pas céder aux  « amalgames ».  « Il invite les populations à la vigilance face aux amalgames savamment entretenues, notamment sur les réseaux sociaux, tendant à impliquer certaines personnalités, dont le Chef d’Etat-major général des armées et l’ambassadeur du Burkina Faso au Ghana », indique le communiqué.

Le gouvernement rassure enfin que « toute la lumière sera faite sur cette tentative de Coup d’Etat » afin de « démasquer les instigateurs de ce complot ».

Pour rappel, de nombreux manifestants ont envahi les rues de Ouagadougou et de plusieurs localités du Burkina Faso dans la nuit du 26 au 27 septembre 2023 pour disent-ils « protéger » le Capitaine Ibrahim Traoré et la Transition contre une tentative de coup d’Etat. Le Président de la transition, dans une publication sur X, a salué la veille citoyenne engagée par les populations. 

Faso7

Articles similaires

8 commentaires

  1. Je vous laisse deviner quelle puissance occidentale se cache derrière ces tentatives de coup d’état au Sahel.Décidemment l’Afrique détient encore un bon nombre de nègres de salon qu’il va nous falloir démasquer et punir comme il se doit.Nous sommes en bonne voie alors tenez bon mes frères, nous vaincrons !

  2. Les occidentaux ne lâchent pas. Ils sont opposés fondamentalement au mouvement souverainiste d’une digne Afrique. La peur que leurs économies ne subissent un désastre, un déclin ; puisque dans les jours à venir toutes les matières premières premières seront transformées localement en Afrique. Les occidentaux n’achèteront plus que des produits finis aux prix fixés par les africains et non par Londres, par Paris ou leurs intermédiaires.

  3. Frères et sœurs du Burkina, restez toujours vigilants et ne cédez pas. Notre plus grand ennemi c’est nos propres frères et soeurs, valets locaux de l’impérialisme, disposés à faire le jeu et la volonté de l’impérialisme

  4. Au président de la transition s’il-vous-plaît fait attention le monde(l’Afrique) Na plus besoin de perdre un recension du nouveau Thomas Ankara. Soin très vigilant et attentive je vous prie. Long vie a la transition long vie a Ibrahim Traoré mon icon privé!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page