Niger : La CEDEAO n’exclut pas l’option militaire pour réhabiliter Mohamed Bazoum

La CEDEAO, ce dimanche 30 juillet 2023 a condamné le coup de force contre Mohamed Bazoum et a exigé sa libération sans condition. L’organisation a, par ailleurs, donné le délai d’une semaine aux militaires pour assurer le rétablissement de l’ordre constitutionnel. « A cet effet, les chefs d’état-major de la CEDEAO doivent se réunir immédiatement », lit-on dans le communiqué final de la CEDEAO.

Lire le communiqué final de la CEDEAO sur la situation au Niger 👇

Lire ➡️ L’UEMOA suspend toutes les transactions commerciales entre ses membres et le Niger

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page