Climat : Le Programme National Jeunes Délégué (e) s Burkina Faso lancé pour désigner 10 représentants pour la COP 28

Dans le cadre du déroulement de la 28e Conférence des parties (COP 28) qui se tiendra du 30 novembre au 12 décembre 2023 à Dubaï, le programme national Jeunes délégués a été lancé par la coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC), ce vendredi 28 juillet pour recruter 10 jeunes qui représenteront le Burkina Faso.

A l’issue des sélections, les candidats retenus au programme national jeunes délégués qui s’exécute dans le cadre du projet ‘’Activistes africain pour la justice climatique’’ se verront bénéficier d’une formation sur le renforcement des capacités en négociation climatique.

Selon Aboubacar Lougué, coordonnateur de la CONAJEC, les bénéficiaires seront impliqués dans le processus de négociation climatique et verront leurs capacités renforcées pour accompagner la délégation burkinabè à la Cop 28 à Dubaï aux Émirats Arabes Unis.

« C’est un programme qui vise à impliquer davantage les jeunes dans tous les processus de négociation climatique et de contribuer afin qu’à travers l’implication de la jeunesse, qu’on puisse avoir un processus de renouvellement de l’équipe de négociation et qu’il ait des questions de durabilité dans le processus de négociation », a-t-il expliqué.

Le programme national jeunes délégués, est une aubaine pour le Burkina Faso, car elle permettra au gouvernement de renforcer sa lutte contre les effets du changement climatique sur les populations burkinabè, c’est du moins l’avis de Neboma Alain Combasséré, représentant du ministère de l’environnement de l’eau et de l’assainissement.

« La question du changement climatique si nous la prenons sans les jeunes, on est bien parti pour échouer. La population du Burkina Faso est en majorité jeune et il faut que la jeunesse puisse s’impliquer dans ces questions de négociation pour permettre de prendre en compte leur préoccupation », s’est-il exclamé.

A en croire le directeur pays de l’ONG Oxfam Burkina Faso, Karim Séré, ce programme est une initiative salutaire, car elle permettra de marquer l’engagement des jeunes face à la lutte contre le changement climatique.

Pour bénéficier du programme national jeunes délégués Burkina Faso, les candidats devront avoir tout au plus 35 ans et devront avoir une parfaite maîtrise du domaine climatique et avoir des aptitudes linguistiques notamment l’anglais. Ajouté à cela, le candidat devra être impliqué dans l’organisation des activités sociales en lien avec le domaine climatique. Enfin, le candidat pourra s’inscrire à travers le lien unique d’inscription du CONAJEC. 

Cheick Habib Désiré BAYILI (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page