Lutte contre le terrorisme : La 14e promotion d’Elèves Sous-Officiers d’Active en renfort

La 14e promotion des élèves Sous-officiers d’active (ESOA) a effectué sa sortie ce vendredi 19 mai 2023, au sein de l’École Nationale des Sous-Officiers d’active (ENSOA) dans le camp Bila Zagré, à Ouagadougou. Fort de 307 hommes dont 11 personnels féminins, la promotion a été baptisée « Sous-lieutenant Ouédraogo Wendpanga Ludovic ». Elle a pour parrain, le Colonel- major Djibril Nacro.

Après deux ans de formation, la 14e promotion des Elèves Sous-Officiers d’Active (ESOA) a effectué sa sortie de promotion ce vendredi 19 mai 2023. Dans cette promotion figurent 11 éléments des pays amis, dont 2 du Mali, 2 de la Côte d’Ivoire, 2 du Sénégal, 2 de la Centrafrique, 1 du Tchad et 2 du Niger.

Selon le délégué de la promotion, sergent Dieudo Bako, la promotion a conscience des sacrifices consentis par leurs frères d’armes devanciers dans la lutte contre le terrorisme et se dit prêtre pour servir.

« La 14e promotion devant vous ce matin est prête à servir peu importe là où le devoir l’appellera, la 14e promotion est prête à emprunter les sentiers de gloire tracés par ses illustres aînés », a-t-il déclaré.

Le major de la promotion Sawadogo Bonjour, recevant ses galons de sergent des mains du ministre en charge de la Défense, Colonel-major Kassoum Coulibaly.

Ils ont ainsi juré de faire de la devise de l’école « S’élever par le Savoir et l’Excellence pour Servir », leur ligne de conduite, de cheval de bataille pour le succès des armes du Burkina Faso.

Durant les 2 années de formation, les élèves sous-officiers d’active ont reçu plusieurs formations, dont l’instruction sur le tir de combat, le secourisme au combat, le stage d’initiation aux techniques de commando et le stage sur les armes lourdes en dotation dans les unités d’infanterie.

Le Commandant de l’ENSOA, Chef de bataillon, Boubacar Dadian, s’adressant aux nouveaux sergents, a rappelé que  la complexité des défis et le spectre du champ de la menace impose une conception nouvelle de la fonction de Sous-Officiers en y adjoignant celui d’acteur social.

« Votre jeunesse ne sera pas pour autant une excuse. Dès votre arrivée en corps de troupe, vous serez mis en situation. Sans attendre, il vous faudra montrer à vos hommes et à vos chefs, l’immensité de vos capacités. Votre rôle sera essentiel en tant que maillon important de l’unité », a-t-il laissé entendre.

« Votre rôle sera essentiel en tant que maillon important de l’unité » (Commandant de l’ENSOA, Chef de bataillon Dadidjan Boubacar). ©Faso7

De l’avis du chef d’état-major de l’armée de terre (CEMAT), Colonel Adam Néré, en ces moments précis où les enjeux sécuritaires et socioéconomiques exigent un commandement de proximité plus rigoureux et plus attentif, la place du sous-officier au sein de l’unité prend une dimension encore plus importante pour la cohésion et le succès de la mission.

« Cheville ouvrière du commandement militaire, en garnison comme au combat, le sous-officier est le maillon central de la chaîne qui relie le chef à la troupe. (…) La discipline, l’attention aux subordonnés, le sens des responsabilités et la culture de l’équité seront les valeurs par lesquelles vous devrez susciter l’adhésion de vos subordonnés et gagner leur confiance », a-t-il affirmé.

Selon lui, le travail en corps de troupe fera découvrir aux nouveaux sergents, les réalités quotidiennes de la vie de soldat au combat et en base arrière, la complexité des missions militaires. Ces réalités « feront appel à la maitrîse du facteur environnement, au respect des droits humains et à la protection des couches vulnérables », foi du CEMAT.

Promotion qualifiée d’exceptionnelle au regard de son nombre, les nouveaux sergents ont été répartis en 3 sections pour le défilé.

La remise du fanio à la 15e promotion et le défilé ont marqué la fin de cette cérémonie de sortie de promotion, présidée par le ministre chargé de la Défense, Colonel-major Kassoum Coulibaly. Plusieurs autorités militaires dont le Chef d’Etat-major général des armées, Colonel-major Célestin Simporé ont assisté à cette cérémonie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page