Tourisme : Le Conseil d’administration de la COPITOUR CEDEAO en conclave à Ouagadougou

Le ministre chargé du Tourisme, Jean-Emmanuel Ouédraogo, a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de la première session annuelle du Conseil d’administration de la Confédération des Organisations Patronales pour l’Industrie Touristique (COPITOUR) de la CEDEAO, ce samedi 18 mars 2023, à Ouagadougou. Cette session, qui réunit trente participants de 12 pays de la CEDEAO, va se tenir du 18 au 19 mars 2023.

À l’entame de la cérémonie, Pierre Célestin Zoungrana, président de la COPITOUR CEDEAO, a indiqué que l’objectif de cette session est de jeter les bases d’une véritable relance des activités touristiques au sein de l’espace CEDEAO. Pour en dire plus, il a fait savoir que cette rencontre va servir au démarrage effectif des activités annuelles de la COPITOUR, à l’adoption des plans de programme et à la mise en place d’orientation claire pour les échéances futures.

Au regard du nombre des participants, Pierre Célestin Zoungrana s’est dit convaincu que les discussions qui animeront ce rendez-vous permettront de formuler des propositions à même de faire de la COPITOUR un modèle dans la sous-région.

« Votre présence massive à la présente session du conseil d’administration de COPITOUR marquera une étape importante dans le développement du tourisme en Afrique de l’Ouest, car elle témoigne de votre détermination à jeter les bases d’un véritable décollage de la COPITOUR », s’est-il exprimé.

« Nous avons des hommes et des femmes engagés et compétents »

En plus, le Président de la COPITOUR CEDEAO a ajouté que les participants vont aussi réfléchir sur les défis à relever dans le secteur du tourisme en vue de son développement. C’est pourquoi, il a dit compter sur la compétence de ces derniers pour relever ces défis et pour défendre les idéaux de la Confédération avec engagement.

Également, Pierre Célestin Zoungrana a informé que les participants à ce conseil d’administration auront à analyser les activités susceptibles d’impacter positivement les secteurs de l’hôtellerie, de l’hébergement, de la restauration, des voyages et des sites touristiques. Il a aussi évoqué les réflexions qui seront menées sur l’organisation du premier Salon international sur le tourisme, la culture et la gastronomie.

« Pour relever ces défis, vous conviendrez avec moi que nous avons en notre sein des hommes et des femmes engagés, compétents et dont la notoriété dans les différents domaines du tourisme est reconnue et appréciée partout en Afrique de l’Ouest et au plan international », a-t-il laissé entendre.

« Cette structure jouera son rôle de propulseur pour une destination communautaire » -(Jean-Emmanuel Ouédraogo) ©Faso7

Pour sa part, le ministre chargé du Tourisme, Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo, a tenu à féliciter les organisateurs de cette session. Pour lui, cela va participer à la recherche des solutions idoines pour une meilleure promotion du secteur du tourisme. Il a ajouté que cela va aussi stimuler les relations de coopération et d’affaires entre les acteurs de l’espace CEDEAO.

« Cette structure pourra pleinement jouer son rôle de propulseur pour une destination communautaire plus forte, dynamique et compétitive avec des offres touristiques dérivées et originelles plus abondantes que variées, adaptées à une demande touristique internationale de plus en plus exigeante. (…) Face à ces difficultés, il importe pour l’ensemble des pays membres, de parvenir à l’expérimentation d’un nouveau paradigme du tourisme qui mettra l’accent sur le développement du tourisme interne et intrarégional », a-t-il fait savoir.

Au regard de la situation sécuritaire et sanitaire que traverse l’Afrique de l’Ouest, Jean-Emmanuel Ouédraogo a invité les pays de la sous-région à mutualiser leurs efforts pour le développement de l’industrie du tourisme.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page