Burkina Faso : Des chefs de partis politiques affirment leur soutien à la Transition 

Les leaders de 50 parties politiques dont le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), le Mouvement Démocrate (MODEM) et le Rassemblement des Patriotes pour le Renouveau (RPR), se sont mutuellement souhaité les vœux de nouvel an, ce 28 janvier 2023 au siège du MODEM.

Il s’agit d’une cérémonie qui s’est tenue dans sobriété. Aly Badra Ouédraogo , président du RPR prenant la parole au nom du groupe, a indiqué qu’à l’heure où les activités politiques sont suspendues par les autorités de la Transition, l’ensemble des parties politiques sont invités à faire abstraction de leurs divergences, de calculs égoïstes et égocentriques pour donner une chance de succès dans la conduite des opérations de reconquête du territoire national. « C’est seulement à ce prix que nous pouvons renouer rapidement avec la démocratie », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Aly Badra Ouédraogo a salué la bravoure des forces combattantes pour les acquis engrangés sur le terrain, sous le leadership du Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré. « Dans nos prochaines actions, nous allons œuvrer à poursuivre la prise d’une part active dans la dynamique du combat pour la restauration de notre dignité de Burkinabè », a annoncé le leader politique.

Pour finir, Aly Badra Ouédraogo a fait comprendre que les 50 partis en question ne sont pas une réincarnation de l’ex-majorité politique qui a vu sa chute après le coup d’État du 24 janvier 2022.

Josué TIENDREBEOGO 

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page