Sports : Le ministre Boubacar Savadogo échange avec les responsables des fédérations sportives burkinabè

Ce vendredi 20 janvier 2023, le ministre en charge des Sports, Boubacar Savadogo, a rencontré les responsables des fédérations sportives, à Ouagadougou. Il était question pour lui de s’imprégner de leurs différentes préoccupations.

Le ministre en charge des Sports, Boubacar Savadogo, a pris langue avec les responsables d’une trentaine de fédérations sportives. Il s’agit d’une rencontre, visant selon le ministre, à montrer sa disponibilité pour accompagner le sport dans toutes ses disciplines.

« J’ai voulu venir rapidement leur annoncer les couleurs. (…) C’était un cri de cœur et c’était aussi un partage. C’était aussi une manifestation pour leur dire que nous sommes là pour eux, faire ce qu’ils souhaitent », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Boubacar Savadogo a laissé entendre que l’arbitrage budgétaire sera fait avec ces fédérations dans les jours à venir. Pour lui, cela vise à permettre à chacune des fédérations de commencer leurs différentes activités. « L’arbitrage budgétaire sera fait avant un mois. (…) Et il y aura cette rencontre de l’arbitrage budgétaire que vous avez l’habitude de faire avec les trente fédérations », a-t-il fait savoir.

Aussi, Boubacar Savadogo a tenu à rassurer sur la résolution du problème de la réhabilitation du stade du 4-Août.

« Pour le stade du 4-Août, il n’y a pas d’inquiétude même si je ne peux pas vous donnez une date précise, parce que nous allons nous mettre à la tâche et respecter le calendrier qui va être défini de commun accord avec les entreprises. Il y a les autres infrastructures et nous avons décidé avec le fonds pour la promotion du sport et des loisirs de faire un inventaire, un diagnostic des différentes infrastructures existantes afin de mettre en place un plan d’action pluriannuel », a-t-il laissé entendre.

Notons aussi que lors des échanges, des doléances ont été soumises au ministre Boubacar Savadogo pour le meilleur traitement des dossiers sportifs ainsi que le bon fonctionnement des différentes disciplines du secteur sportif. Stella Tapsoba, présidente de la Fédération burkinabè de handball, a salué l’initiative de la tenue de cette rencontre. Pour elle, ce rendez-vous lui a permis d’évoquer les difficultés liées au fonctionnement de sa discipline.

Elle a évoqué les problèmes liés aux infrastructures, au financement et à la formation. « On aimerait que les autres fédérations puissent être traitées sur le plan financier, c’est-à-dire la prise en compte de certains acteurs. Qu’on puisse être pris en compte au même titre que certaines disciplines », a-t-elle exhorté.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page