Nouvel an 2023 : Le message du Président du CERFI

Ceci est le message du Président du Cercle d’Etudes, de Recherches et de Formation Islamiques (CERFI), à l’occasion du nouvel an.

Au nom d’Allah, le Miséricordieux par essence et par excellence !

Paix et salut sur le Messager de Dieu, Mohammed !

L’année 2022 qui s’est achevée a été éprouvante pour notre nation, du fait de la crise sécuritaire dans laquelle le pays est plongé depuis au moins sept (07) ans. Tous les secteurs d’activités, toutes les couches socioprofessionnelles ont été impactés négativement par cette situation qui perdure. Environ deux millions de Burkinabè ont été contraints de quitter leurs localités d’origine pour se réfugier dans d’autres parties du pays, où ils vivent dans des conditions extrêmement difficiles.

Cette situation qui nous interpelle individuellement et collectivement, commande de notre part un sursaut patriotique en faveur de la paix et de la concorde nationale. Le CERFI reste engagé, à travers ses entités et par ses activités, avec l’appui de ses partenaires et des personnes de bonne volonté, pour construire un Burkina Faso plus stable, plus paisible, prospère et juste.

Certes, les efforts accomplis en 2022 laissent espérer le meilleur, mais l’année 2023 s’ouvre avec autant de défis à relever. C’est pourquoi, à l’orée de cette nouvelle année, je voudrais exhorter tous nos compatriotes à plus d’engagement, pour qu’ensemble, nous puissions porter plus haut le flambeau de la lutte en faveur du vivre ensemble, de la paix, de la solidarité et pour un Burkina réconcilié avec lui-même.

Les évènements récents à Nouna et dans d’autres parties de notre pays, nous interpellent et nous confortent sur l’impérieuse nécessité et l’extrême urgence de resserrer les rangs autour de l’idéal de construction d’un Burkina Faso uni, dans lequel il n’existe aucune place à la discrimination, à la stigmatisation et à l’exclusion. Nous devons gagner ce combat ensemble, dans la sacralisation de la vie humaine, dans le respect de nos différences et dans le rejet de la division !

Notre pays sera ce que ses fils et filles voudront qu’il soit en 2023. S’il est essentiel que ceux qui nous gouvernent inscrivent leurs actions dans la dynamique de la bonne gouvernance, de la justice pour tous, du progrès pour tous, du bonheur partagé et de la transparence, les administrés doivent tout autant le mériter, par des comportements dignes de patriotes sincères et engagés pour la défense de l’intérêt commun. Plus que jamais, faisons en sorte que notre pays assume à merveille et mérite au mieux son nom, Pays des Hommes intègres.

C’est à ce prix que Dieu entendra davantage nos supplications et nous ouvrira les portes de l’espérance et de la miséricorde.

« Sache que le secours vient après la patience, que la délivrance vient après la détresse et qu’après la difficulté vient la facilité. » Hadith

Bonne et heureuse année 2023 !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page