Tchad : Boko Haram fait une dizaine de morts dans les rangs de l’armée

Le mardi 22 novembre 2022 une unité des forces de défense et de sécurité du Tchad est a été prise à partie par les éléments de la secte Boko Haram, faisant une dizaine de morts et des blessés, lit-on dans un communiqué signé du porte-parole du gouvernement de Transition, Brah Mahamat.

L’unité des forces de défense et de sécurité avait été dépêchée en précurseur pour installer le poste avancé de l’Armée Nationale Tchadienne (ANT) dans l’île de Bouka-Toullorom, entre Ngouboua et Kaïga, dans la province du Lac Tchad.

« Cette énième attaque surprise vient confirmer la présence encore active de la nébuleuse Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad, mais aussi, donner raison au Président de Transition qui a vu ce danger venir, justifiant ainsi sa descente, il y a une semaine, à Baga-sola pour galvaniser les troupes et réorganiser le dispositif », lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, le Président de la Transition, Mahamat Idriss Déby Itno, a appelé la communauté internationale « à prendre la pleine mesure de cette menace réelle et à agir en conséquence ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page