Bobo-Dioulasso : une notaire déférée en prison pour abus de confiance aggravé (AIB)

Une notaire accusée d’abus de confiance aggravée a été déposée à la maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso (MACB) le 14 octobre 2022, a informé l’agence d’information du Burkina.

Citant une plaignante, l’AIB a écrit que celle-ci s’est attachée les services de cette notaire pour la vente d’une de ses parcelles à Bobo-Dioulasso. « L’affaire ayant été conclue entre l’acheteur et la notaire pour une valeur de plus de 62 millions F CFA, une avance de plus de 32 millions lui a été versée, « le temps de mettre en règle les documents de la parcelle »», a indiqué la victime, citée par l’agence d’information.

De ce qui précède, la victime a confié à l’AIB avoir tous les problèmes pour rentrer en possession du restant de son argent, après que les document de la parcelle aient été mis en règle. « C’est après plusieurs tentatives infructueuses, qu’elle s’est résolue à porter une plainte contre la notaire », conclu l’AIB.

Ensuite l’agence d’information a évoqué le cas de deux veuves, qui, pour le partage de l’héritage de leur époux, d’une valeur de 7 millions F CFA et quatre parcelles, avaient fait recours à cette notaire. « Près d’une année après lui avoir confié le dossier, les veuves, aux dires d’une source, n’ont pas encore eu gain de cause », fait savoir l’agence.

Somme toute, ce sont plusieurs victimes qui auraient fait les frais de cette notaire qui a fait son entrée dans le métier de notariat en fin 2020, selon l’AIB. « Après l’avoir entendue, le procureur a retenu contre elle, les faits d’abus de confiance aggravée avant de la déposée à la MACB, hier vendredi 13 octobre 2022 », a indiqué l’AIB.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page