Prix des Nations Unies de la femme policière 2022: l’adjudant-chef Alizèta Kaboré accueillie en héroïne à Ouagadougou

La lauréate du Prix des Nations Unies de la femme policière, de l’année 2022, l’adjudant-chef Alizèta Kaboré/Kinda a été accueillie ce jeudi 29 septembre 2022, à l’aéroport International de Ouagadougou par le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, le Colonel-major Omer Bationo.

L’adjudant-chef Alizèta Kaboré/Kinda a été accueillie à l’aéroport International de Ouagadougou par le ministre en charge de la sécurité, le Colonel-major Omer Bationo, mais également par plusieurs agents de Police nationale. « C’est une fierté pour moi, d’abord hissé haut le drapeau du Burkina Faso et d’avoir fait honneur à mon institution qu’est la Police nationale », s’est-elle exprimée.

Par ailleurs, l’adjudant-chef Alizèta Kaboré/Kinda a donné les raisons qui l’ont permis d’être lauréate du Prix des Nations Unies de la femme policière 2022. Selon ses dires, c’est suite à ses sensibilisations que les femmes du Mali précisément de Ménéka ont commencé à dénoncer les cas de violences sexuelles qu’elles subissaient.

« Quand je suis arrivée dans la région où on m’a déployé, pratiquement les femmes ne dénonçaient pas les cas de viols, de violences sexuelles à leur encontre. Mais avec mes sensibilisations, elles ont commencé à porter plainte. Quand je suis arrivée, c’était zéro cas, mais je les ai encouragées à dénoncer pour que cesse l’impunité. De zéro cas, nous sommes arrivés à trois cas par mois », a-t-elle indiqué.

De son côté, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, le Colonel-major Omer Bationo a félicité la lauréate. Pour lui, ce prix fait honneur à la Police nationale et aux peuples burkinabè.

« Il était tout à fait normal que le gouvernement partage cette joie, cette fierté et vienne l’accueillir pour lui transmettre donc la reconnaissance du gouvernement et des populations tout entières pour le travail qu’elle a abattu », a-t-il laissé entendre.

En rappel, c’est le 31 août 2022 que l’adjudant-chef Alizèta Kaboré/Kinda a reçu au siège des Nations Unies, le Prix de la femme policière de l’année 2022, pour son engagement sur les questions relatives au genre.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page