Programme de réalisation des infrastructures socio-économiques : Plus de 23 milliards d’investissement entre 2020 et 2021

Le Programme de réalisation des infrastructures socio-économiques (PRISE) du Ministère de l’Economie, des finances et de la Prospective, a organisé une rencontre d’échanges avec les Hommes de média ce mercredi 21 septembre 2022 à Ouagadougou pour dresser le bilan de ses réalisations portant sur la deuxième phase du projet.

Créé en 2020 dans le souci de résorber les problèmes liés au faible niveau des indicateurs sociaux au Burkina Faso, le Programme de réalisation des infrastructures socio-économiques (PRISE) s’est attelé à la mise en œuvre d’une synergie d’actions allant dans ce sens. Le secteur éducatif, de la santé, des locaux administratifs sont, entre autres, les champs d’interventions du PRISE.

Au titre des infrastructures réalisées par le PRISE, on en dénombre une multitude en l’espace de deux années. « Au cours des deux années écoulées, nous avons réalisé 44 CSPS, 76 complexes scolaires, 239 forages, 02 commissariats de police, 01 gendarmerie, 02 maisons de la femme, 01 retenue d’eau », a laissé entendre Olivier Sawadogo, coordonnateur du PRISE.

Se penchant sur les motivations de la réalisation des infrastructures sanitaires, Olivier Sawadogo a indiqué que « l’offre en matière d’infrastructures de santé est faible », avant de préciser que « les populations parcourent de longues distances pour rejoindre les centres de santé ».

…avec l’accompagnement de l’Etat et de la Loterie Nationale du Burkina

Même si le bilan est satisfaisant de façon générale, selon le coordonnateur du PRISE, force est de reconnaître que quelques difficultés ont été enregistrées dans la mise en oeuvre du programme. « Nous avons réalisé des infrastructures sans trop de difficultés. Nous avons seulement rencontré une grande difficulté dans la région du Centre-Est, plus précisément du côté de Ouargaye. En dehors de cela, là où les difficultés ont été rencontrées, elles ont été résolues », a déclaré Olivier Sawadogo.

Cependant, il sied de noter que toutes ces réalisations n’ont été possibles qu’avec l’accompagnement de l’Etat et de la Loterie Nationale du Burkina (LONAB).

Au titre des années 2020 et 2021, l’Etat a soutenu le programme à hauteur de 22 924 000 000 F CFA. La LONAB, quant à elle, a accompagné le PRISE à hauteur de 474 772 522 F CFA, soit un total 23 398 772 522 F CFA pour la mise en œuvre du Programme de réalisation des infrastructures socio-économiques.

Régis Tertus KABORE

Faso7 (Stagiaire)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page