Kongoussi : Le schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme  (SDAU) validé

Le mardi 6 septembre 2022 s’est tenue dans la salle de réunion de la mairie de Kongoussi une session d’examen et de validation du Schéma Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme  (SDAU) de la ville de Kongoussi par les commissions communale et régionale de l’urbanisme et de la construction (CCUC-CRUC). La cérémonie d’ouverture de la session a été présidée par le Secrétaire général de la région du Centre-Nord, monsieur Inoussa Kaboré, en présence du Directeur régional du Ministère de l’Urbanisme, des Affaires foncières et de l’Habitat.

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général de la région, représentant le gouverneur de la région du Centre-Nord, le colonel-major Blaise Zoewendmanega Ouédraogo, empêché, a tenu à rappeler que «  le SDAU a pour objectif de planifier et de maîtriser la croissance des villes ».  En effet, l’Etat a adopté la loi n° 017-2006/AN du 18 mai 2006 portant Code de l’Urbanisme et de la Construction au Burkina Faso qui institue le Schéma Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme (SDAU) comme le principal outil de planification des zones urbaines.

Les membres du Bureau d’étude

Marqué par une forte croissance urbaine due au contexte sécuritaire délétère au Nord du Burkina Faso, l’afflux massif de migrants provenant des villages environnants attaqués par des Hommes armés non identifiés (HANI) complexifie la satisfaction des besoins des citadins en logements, en services urbains de base, en infrastructures  et en équipements socio-collectifs, par les pouvoirs publics.

Cartographie du SDAU

Pourtant, la ville de Kongoussi doit amorcer une croissance saine à l’horizon 2040, période à laquelle le périmètre urbain comprendra 150 152 habitants selon les résultats de l’étude. Cette session d’examen et de validation a permis aux participants de doter le noyau urbain de Kongoussi d’un document de référence en matière d’organisation du développement urbain. Ainsi, à l’horizon 2040, Kongoussi devra être « une ville autosuffisante, prospère, qui impulse une dynamique active à son hinterland et dans laquelle les populations vivent en harmonie ».

Qui plus est, avec ce référentiel en matière de planification urbaine, la ville de Kongoussi  vivra moins les problèmes fonciers (lotissements délictueux, l’extension incontrôlée de l’espace urbain, l’improvisation dans l’implantation des grands équipements, etc.).

En effet, le Schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme validé va localiser les zones à urbaniser, les zones non urbanisables ou à protéger en raison de leur spécificité et enfin, les grands équipements d’infrastructure.

Après Kongoussi et dans l’optique de doter chaque commune urbaine de documents de planification urbaine, le Ministère de l’Urbanisme, des Affaires foncières et de l’Habitat compte tenir des sessions d’examen et de validation des SDAU des villes de Kombissiri, Léo, Toma et Zorgho. Cette démarche entre dans le cadre de l’obligation pour chaque commune urbaine de disposer d’un SDAU prescrite par l’article 18 du Code de l’Urbanisme et de la Construction (CUC).

Par T.M

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page